in

La femme de Mankrik retrouvée bien vivante dans les Shadowlands de WoW

Olgra, la troupe de quête notoirement difficile à trouver et épouse décédée de l’humble troll de The Barren, Mankrik, a été retrouvée vivant et bien dans le Shadowlands, WoW extension à venir.

La femme de Mankrik a fait une première apparition dans Sensationnel comme un cadavre froid et battu en 2004, caché dans la zone de quête de la Horde, The Barrens. Mais après avoir été difficile à trouver pour les nouveaux joueurs, il est rapidement devenu l’un des premiers mèmes du jeu.

Quiconque a mis les pieds dans The Barrens se souviendra des mots: «Où est la femme de Mankrik?» une question fréquemment posée dans le chat général.

La quête originale, Lost in Battle, demandait aux joueurs de localiser la femme de Mankrik et de la ramener à la croisée des chemins. Il s’avère que, malheureusement, elle a été tuée au combat par un troupeau de sangliers. Cette quête a ensuite été supprimée dans le Cataclysme agrandissement, mais en son honneur, un monument a été érigé dans les North Barrens où l’on lit: «Bien-aimée Olgra, épouse de Mankrik.

Menant à WoW prochaine extension, de nombreux personnages tombés ont eu une seconde chance dans le Shadowlands, un royaume cauchemardesque, grouillant des âmes des morts. Des personnages majeurs, dont Uther, Draka, Cenarius et Kael’thas, apparaîtront dans le Shadowlands, ainsi que des personnages mineurs comme Olgra.

Image via Wowhead

La femme de Mankrik a été envoyée directement à Maldraxxus, gouvernée par le Pacte du Necrolord. Désormais décimatrice et vengeance des vaincus, Olgra se trouve dans le fourré ardent, entourée de bêtes tuées. Lorsqu’on lui parle, elle dit que «leurs cris ne sont pas aussi satisfaisants que le sanglier, mais ils le feront.»

Shadowlands devait être lancé le 27 octobre 2020, mais a été reporté à une date ultérieure dans l’année.