in

La comédienne Rosie Jones dit que les personnes handicapées de Matt Hancock sont “ délibérément ignorées ”


La comédienne Rosie Jones a déclaré jeudi à Matt Hancock à l’heure des questions que les personnes handicapées «sont délibérément ignorées» car elles ont besoin de plus d’argent et de soins qu’elles n’en reçoivent actuellement. avait sans aucun doute amélioré sa qualité de vie, mais les personnes handicapées sont toujours confrontées à des défis difficiles. La lettre d’information d’i politique a coupé le bruit Elle a dit au public virtuel de l’émission, diffusée depuis Douvres, qu’elle estimait ne pas recevoir «les soins et le soutien dont j’ai besoin pour le moment». «J’ai été un être humain prospère et indépendant» Rosie Jones a déclaré que les personnes handicapées ont besoin de plus de soutien. (Photo: BBC) Mme Jones a déclaré: «La loi sur le handicap est entrée en vigueur en 1995, j’avais cinq ans et ma vie s’est sans aucun doute améliorée grâce à cela.» «J’ai eu une éducation, dans une école ordinaire, je suis allé à l’université et j’ai trouvé un emploi et avec ma paralysie cérébrale, j’ai été un être humain prospère et indépendant.» Et je suis fier de qui je suis… je peux faire pipi dans les toilettes pour handicapés et me garer où je veux, à cause de cette loi révolutionnaire sur les personnes handicapées. «Cela dit, nous avons 25 ans et chaque fois que je marche seul dans la rue, je porte des écouteurs… à cause de la façon dont je marche et que je parle, je suis base quotidienne. Je ne suis pas seul là-dedans. »« Ils sont délibérément ignorés »Matt Hancock écoute le discours de Rosie Jones. (Photo: BBC) Elle a ensuite soulevé la question du chômage des personnes handicapées. Une étude de la Chambre des communes a montré que 288 000 personnes handicapées étaient au chômage en août de cette année. «Je ne suis pas le seul à avoir connu des périodes de chômage. Le chômage est énorme parmi les personnes handicapées. «J’ai essayé de postuler à des emplois et j’ai été accroché à cause de ma façon de parler. Et je ne suis pas seul, car à l’heure actuelle, un quart de million de personnes handicapées sont au chômage et à cause de Covid, cela augmente. »« J’allais dire que les personnes handicapées sont négligées, mais elles ne le sont pas, elles sont délibérément ignorées parce que les personnes handicapées ont besoin de plus de soins et de plus d’argent, et je ne me sens pas comme une personne handicapée, je reçois les soins et le soutien dont j’ai besoin en ce moment. «Je veux terminer en disant: arrêtez d’ignorer les personnes handicapées, nous inventons 22 % de la population. «Nous sommes ici et nous méritons d’être écoutés.»