in

La Casa de Papel : 6 faits insolites à connaitre

est une série très en vogue sur . Autant dire qu’elle fait partie des tendances du moment puisqu’elle a fait grimper à un niveau jamais vu les échelles d’audience de la plateforme de streaming avec sa saison 3.

Les coulisses de la série culte ainsi que l’histoire de l’élaboration ont depuis le début intrigué les aficionados. Découvrez dans cet article six informations insolites à connaître sur La Casa de Papel.

Tous les personnages censés être malades

Ce ne serait uniquement pas Berlin qui devait être malade au départ. A l’origine en effet, les personnes que le professeur devait recruter étaient supposées être sans exception en phase terminale d’une grave maladie. Étant donné qu’elles n’avaient rien à perdre, elles auraient donc rempli leur mission sans difficulté en suivant le plan comme sur des roulettes. Quoi qu’il en soit, l’auteur et producteur de la série espagnole a fini par insérer ce détail uniquement dans le cas du célèbre Berlin.

La Casa de Papel n’est pas le titre d’origine !

En effet, la série espagnole ne portait pas son nom actuel au départ. Ses créateurs avaient opté pour un titre assez singulier. Ces derniers l’avaient alors appelé « Los Desahuciados ». Cela signifie « Les expulsés » ou « Les Parias » en Espagne. Ils l’on intitulé ainsi afin de rappeler le parti pris révolutionnaire et l’idée de cavale à venir. Ils se sont toutefois mis d’accord en prenant comme référence « La Fabrique de la Monnaie ». Il s’agit entre autres du lieu d’impression des billets de banque où il y a eu le premier braquage. Autrement, ils ne se sont pas doutés que ce nouveau titre qu’ils ont choisi allait faire cartonner leur série.

Les noms originaux des personnages n’étaient pas les mêmes !

Beaucoup ne le savent pas encore, mais les noms qu’on a failli donner aux protagonistes de la série espagnole étaient ceux des planètes. Un jour, son réalisateur Alex Pina se présenta dans les studios en enfilant un tee-shirt avec une sérigraphie « Tokyo ». A ce moment, ce dernier ne se doutait pas du tout que son équipe allait s’en inspirer pour trouver des appellations pour les personnages principaux de leur projet. De là, ils ont alors décidé de choisir des noms de villes. Si ce n’était pas le cas, on les aurait appelés : Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Venus, Pluton, etc.

 

Voir cette publication sur

 

Une publication partagée par La Casa de Papel (@lacasadepapel) le

Le tic du professeur est tout à fait naturel !

Sergio, le personnage incarnant le professeur, alias l’acteur Alvaro Morte, a la manie de remonter ses lunettes sur le haut de son nez. Bien évidemment, le comédien espagnol de 45 ans ne porte pas de lunettes en réalité. Étant donné qu’il n’a pas l’habitude d’en porter, il ne fait donc pas exprès de faire le geste de replacer sa monture. Quoi qu’il en soit, ce mouvement d’El Profesor de La Casa de Papel a fini par faire partie de ses gimmicks, malgré que cela puisse être ennuyeux pour certains téléspectateurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Casa de Papel (@lacasadepapel) le

Le premier épisode réécrit plusieurs fois

Le showrunner de la Casa de Papel voulait absolument que le premier épisode de cette fameuse série soit parfait. Il s’est donc efforcé de trouver un scénario idéal. Il a alors réécrit la scène du pilote 52 fois avant de se décider sur le résultat final. D’ailleurs, son travail d’arrache-pied a été récompensé par la réussite fulgurante de la série.