in

La Bundesliga autorisée par le gouvernement allemand à reprendre le jeu à la mi-mai


BERLIN – La Bundesliga peut reprendre le jeu ce mois-ci, mettant fin à une suspension de deux mois causée par la pandémie de coronavirus.

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé un assouplissement de toute une série de mesures de confinement après avoir rencontré mercredi les 16 gouverneurs d’État du pays. La pression pour assouplir les règles avait augmenté alors que le taux d’infections quotidiennes dans le pays avait baissé.

Le football dans les deux premières divisions reprendra sans spectateurs et avec une série d’autres conditions conçues pour empêcher une autre épidémie, y compris la surveillance et les tests continus des joueurs. Les équipes devront également passer du temps en quarantaine avant que les jeux puissent redémarrer.

« La décision d’aujourd’hui est une bonne nouvelle pour la Bundesliga et la deuxième division », a déclaré le président de la ligue de football allemande, Christian Seibert. «Il incombe aux clubs et à leurs employés de mettre en œuvre les exigences médicales et organisationnelles de manière disciplinée.

« Les matchs sans spectateurs ne sont idéaux pour personne. Dans une crise qui menace l’existence même de certains clubs, cependant, c’est le seul moyen de garder les ligues dans leur forme actuelle. »

La décision de permettre au jeu de reprendre est survenue malgré trois tests positifs pour le virus à Cologne le week-end dernier. La ligue a déclaré qu’il y avait 10 cas positifs dans les 36 clubs des deux premières divisions.

L’attaquant du Hertha Berlin, Salomon Kalou, a également diffusé un livestream montrant des mesures de distanciation sociale bafouées lundi au club.

Mercredi, le gouverneur de Bavière, Markus S? Der, l’a qualifié « d’objectif spectaculaire ».

« Je ne peux que faire appel aux joueurs qui se comportent de manière déraisonnable pour faire face à des conséquences », a déclaré S? Der.

Hertha a suspendu Kalou et a blâmé le joueur pour l’accident, mais il y avait aussi des infractions qui étaient de la responsabilité du club, telles que des portes fermées entre les chambres.

Alors que la ligue et les clubs faisaient pression sur le gouvernement pour qu’il lui permette de reprendre, d’autres athlètes de premier plan ont critiqué ce qu’ils considéraient comme du favoritisme dans le football.

« Si cela arrive vraiment, alors l’État vendra la santé des personnes et des personnes qui souffrent au football. C’est pervers », a déclaré le lanceur de javelot Johannes Vetter.

Le canoéiste de sprint Ronald Rauhe a déclaré au journal Märkische Allgemeine que le football « semble avoir une priorité différente en Allemagne pour les écoles et les jardins d’enfants, comme je le découvre en tant que père ».

Le champion olympique d’aviron Karl Schulze a appelé à ce que tout le monde soit traité de la même manière.

« Soit tout le monde fait de nouveau du sport, soit personne du tout », a déclaré Schulze.

Le 16 mai au plus tard, les ligues pourront reprendre. Les autorités du football doivent tenir une réunion générale avec les clubs par liaison vidéo jeudi pour discuter de la marche à suivre.

La Bundesliga a été suspendue avec neuf tours restants le 13 mars. Les clubs se sont engagés à terminer la saison d’ici la fin juin.