in

Kerbal Space Program 2 a été repoussé à 2022

La date de sortie de Kerbal Space Program 2 a de nouveau été repoussée, a annoncé le développeur Intercept Games. Plus tôt cette année, le lancement du jeu spatial a été retardé jusqu’à l’automne 2021, mais maintenant, cependant, cette fenêtre a de nouveau été déplacée, cette fois à l’année suivante.

« Je vais vite déchirer le pansement ici: Kerbal Space Program 2 sortira en 2022 au lieu de l’automne 2021 », annonce le directeur créatif du prochain jeu PC Nate Simpson sur ses forums. «Je sais que c’est frustrant, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que nous ajustons notre calendrier.» Simpson poursuit en expliquant que les raisons du retard sont liées à «l’immense défi technique et créatif» que l’équipe du jeu a relevé lors du démarrage du développement du jeu.

«Nous avons entendu maintes et maintes fois de cette communauté que la qualité est primordiale, et nous ressentons la même chose. Il ne suffit pas de fournir un tas de nouvelles fonctionnalités – ces fonctionnalités doivent être tissées ensemble dans un ensemble stable et poli », explique le développeur dans le post.

Il explique que l’équipe KSP2 veut forger une «base fiable» pour les joueurs et les moddeurs à utiliser pendant «une autre décennie ou plus», ce qui implique de résoudre un tas de problèmes délicats et nouveaux, et que cela prend du temps. Simpson ajoute que l’équipe continuera à publier des écrans, des vidéos de présentation et des journaux de développement pour donner aux fans une idée de ce qui va se passer avant son lancement éventuel. Un nouveau journal de développement et une vidéo de reportage devraient arriver «cet hiver», ce qui signifie que les aspirants Kerbals auront quelques pépites de nouvelles à raconter entre-temps.

Il existe également de nombreux jeux de bac à sable dans lesquels vous pouvez vous plonger en attendant le prochain chapitre des Kerbals en 2022.

Written by Jérémie Duval

La vieille garde de Netflix: où vous avez déjà vu le casting

Les réseaux de télévision américains coupés alors que le président revendique à nouveau à tort la fraude électorale