in

Kate Middleton : bras de fer contre le magazine Tatler

Kate Middelton

La duchesse de Cambridge a été nommée « Catherine the Great » par Tatler Magazine pour son article de couverture de juillet/août. Mais la duchesse n’a pas apprécié le portrait qui lui a été consacré par le magazine dans sa dernière édition estivale et a demandé le retrait de cet article. Une bataille judiciaire se profile entre Kate Middleton et Tatler. Le magazine semble assez sûr de lui.

Le magazine Tatler a stupéfait le palais de Kensington dans un article affirmant que Kate, 38 ans, se sentait « épuisée et piégée ». Suite à cet article jugé mensonger par le Duc et la Duchesse, les avocats du palais de Kensington ont déposé une plainte la semaine dernière contre les éditeurs du magazine. Dans un geste très inhabituel, le couple a envoyé des lettres juridiques au magazine pour demander que le profil de la duchesse – intitulé « Catherine the Great » – soit retiré d’Internet. L’article, écrit par l’auteur Anna Pasternak, fait référence aux troubles alimentaires subis par la mère de William, la princesse Diana, en disant : « Kate est devenue dangereusement maigre, tout comme, certains le soulignent, la princesse Diana. ».

Le palais est particulièrement « furieux » à l’idée que Kate se sente « épuisée et piégée » par l’augmentation de la charge de travail suite à la décision d’Harry et Meghan de prendre du recul. Le duc et la duchesse sont également touchés par les critiques adressées à sa famille et à ses enfants. Une source royale a déclaré au Daily Mail dimanche : « C’est extrêmement cruel et blessant. C’est dégoûtant. C’est sexiste et humiliant au pire. », « L’article est plein de mensonges. Il n’y a aucune vérité dans leur affirmation selon laquelle la duchesse se sent dépassée par le travail ni que le duc est obsédé par Carole Middleton. C’est absurde et carrément faux. » ajoute-t-il.

Voir aussi  Kim Glow dérape à nouveau : son hommage gênant à George Floyd

L’article de Tatler affirme également que Kate, 38 ans, a eu une dispute avec Meghan Markle avant son mariage avec le prince Harry en mai 2018. Cela aurait eu lieu lors d’une répétition deux jours avant le grand jour et s’est concentré sur la question de savoir si la princesse Charlotte et les autres jeunes demoiselles d’honneur devaient porter des collants. L’article a également revu les attaques passées contre Kate et sa famille, y compris les moqueries de l’aristocratie britannique sur l’ancienne carrière de sa mère Carole en tant qu’hôtesse de l’air. Pasternak a apparemment basé son article sur diverses interviews anonymes, principalement avec des amis.

Réponse du Magazine Tatler

En riposte, Tatler a publié sa propre déclaration, en annonçant : « Le rédacteur en chef de Tatler, Richard Dennen, soutient le reportage d’Anna Pasternak et de ses sources… Kensington Palace savait que nous gérions la couverture de Catherine the Great il y a des mois et nous leur avons demandé de travailler ensemble. Le fait qu’ils nient avoir jamais su est catégoriquement faux. ». Le Mail on Sunday affirme que Tatler s’est approché du palais de Kensington en février pour demander si Kate pouvait poser pour sa couverture ou fournir une photo de couverture exclusive. Cette demande a été poliment rejetée et il a été entendu que le palais de Kensington n’a pas eu la possibilité de commenter le contenu spécifique de l’article de Mme Pasternak. Tatler n’a pas répondu à une demande de commentaire du Mail on Sunday et Kensington Palace a refusé de commenter.

kate middelton duchesse de Cambridge
Source : Capture Instagram

Le duc et la duchesse de Cambridge ont un certain nombre d’options, mais le plus probable est de porter l’affaire devant Ipso, le régulateur indépendant des médias auquel Tatler, qui fait partie de l’empire Conde Nast, appartient. Ipso se prononcerait alors sur le bien-fondé de la plainte de William et Kate. Le couple pourrait également porter l’affaire devant les tribunaux, mais il est peu probable que les Cambridges, qui ont réussi à poursuivre le magazine français Closer pour avoir publié des photos de Kate seins nus, veuillent le faire étant donné la durée et le coût que cela puisse engendrer. Kensington Palace n’a pas donné de détails sur leur plainte, mais ils sont apparemment mécontents sur l’affirmation du magazine selon laquelle la duchesse se sentirait « épuisée et piégée » par l’augmentation de la charge de travail suite à la décision d’Harry et Meghan de prendre du recul, ce qui, selon eux, est faux.

Voir aussi  La Villa des Cœurs Brisés 6 : un candidat mythique des Anges au casting de la villa ?

 

Written by Manon

La BMW Série 2 Gran Coupé a été testée à Pune pendant le verrouillage!

Top 5 des vélos les plus rapides en Inde à acheter avec un budget de 1 roupie