in

Kane Cornes déchaîne sur Mark Robinson sur l’appel “ intouchable ” de l’AFLW


Le grand Port Adélaïde Kane Cornes a critiqué le chroniqueur chevronné de l’AFL Mark Robinson pour son article suggérant que l’AFLW devrait être “intouchable” au milieu de la crise du COVID-19.

Dans son article dans le Herald Sun Intitulé «Laisser AFLW tranquille», Robinson a écrit: «Ce sont« les intouchables »et ils devraient donc être en cette période de crise. Nous parlons de footballeuses et de la compétition pionnière de l’AFLW».

Cependant, Cornes a dit qu’il était “ridicule” de penser que la compétition féminine débutante ne serait pas touchée par les coupures avec lesquelles l’AFL a été frappée pendant la pandémie.

“C’est l’article le plus ridicule que j’ai lu pendant la période des coronavirus”, a-t-il déclaré Footy Classified.

«Je comprends l’importance de l’AFLW. Je comprends le rôle que les joueurs ont joué dans la croissance du jeu et la participation et tous les chiffres.

“Il est ridicule de penser qu’une nouvelle compétition vieille de quatre à cinq ans, qui coûte 20 millions de dollars par saison à l’AFL, ne sera pas affectée par tout cela.

“Comment peut-il dire que c’est intouchable? Bien sûr, ça va subir des revers.

“Il y aura 14 équipes l’année prochaine et j’espère que oui, mais ce sera comme tous les autres sports du monde et il sera affecté par cette crise. C’est un article qui marque des points.”

Cornes a cité plusieurs anciens grands de l’AFL qui sont maintenant des assistants, comme son frère Chad Cornes, le grand Tadhg Kennelly de Sydney et le héros de la première division des Bulldogs Dale Morris comme exemples de la façon dont personne ne devrait être à l’abri des coupures.

Malgré la suggestion de Robinson selon laquelle l’AFLW devrait être à l’abri des coupures, la chroniqueuse chevronnée de l’AFL Caroline Wilson a révélé que la compétition féminine subirait également un revers financier similaire à celui de ses homologues masculins.

“L’article est faux, bien sûr ils ne sont pas intouchables”, a-t-elle déclaré. Footy Classified.

“On a dit aux clubs d’intégrer leurs services et je pense que cela finira par être bon pour l’AFLW parce que les gens seront licenciés des programmes de l’AFLW, leur salaire sera réduit tout comme le salaire des hommes.

“Je pensais aussi que c’était un peu une colonne de sifflement de chien en ce qu’il disait que tout le monde disait qu’il devrait y avoir des coupures, mais il n’a jamais nommé personne.”