in

Kalyn Ponga et Paul Vaughan pris dans le fiasco des bulles

Par Danny Weidler, neuf nouvelles

METTRE À JOUR: Kalyn Ponga de Newcastle a été effacé par la LNR de toute brèche de bulle après être devenu le dernier joueur pris dans une violation potentielle des règles de biosécurité du jeu.

Ponga a été photographié dans un restaurant japonais, la LNR examinant la photo avant de le dégager de la violation des règles qui régissent la bulle.

Il prenait des plats à emporter, ce qui ne l’a pas placé dans la même catégorie que Wayne Bennett et Paul Vaughan, qui ont tous deux été retirés par la LNR aujourd’hui, pour avoir mangé dans des restaurants au cours des 36 dernières heures.

La star des Dragons, Vaughan, a été démissionnée pour l’affrontement de ce soir avec les Coqs après avoir été surprise dans un café d’Illawarra ce matin.

Vaughan a admis à Nine News qu’il était au café, bien qu’il nie avoir utilisé un faux nom pour échapper à la détection.

Nine News a informé la LNR de la violation potentielle de ses règles strictes de biosécurité et quelques heures plus tard, l’organe directeur a placé Vaughan dans un “ COVID Hold ” de 14 jours.

Cela signifie qu’il doit s’isoler de l’équipe pendant deux semaines et subir un test négatif au COVID-19 à la fin de l’isolement avant de pouvoir revenir.

“Nous vivons des temps extraordinaires et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la santé et la sécurité de nos joueurs, de notre personnel et de la communauté en général”, a déclaré le patron de la LNR, Andrew Abdo.

“C’est une décision regrettable mais les actions d’aujourd’hui serviront de rappel important à nos joueurs et à notre personnel sur l’importance d’un strict respect des protocoles.”

Abdo a reconnu les efforts de tous les clubs pour se conformer aux protocoles.

“Nos joueurs et notre staff ont fait des sacrifices importants pour que la saison se poursuive. J’ai de la sympathie pour les libertés qu’ils ont dû abandonner et je suis fier de la façon dont l’écrasante majorité a respecté nos protocoles.

“Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les gouvernements, les experts en biosécurité et nos clubs pour assurer une saison réussie et divertissante et l’application actuelle des protocoles garantira l’absence de risque pour les groupes de joueurs ou la communauté en général.”

La brèche de Vaughan survient quelques heures seulement après qu’il ait été révélé que Wayne Bennett faisait l’objet d’une enquête pour avoir déjeuné dans un restaurant Leichhardt hier.

Bennett a admis lors d’une conférence de presse aujourd’hui qu’il avait déjeuné à Grappa avec son partenaire, affirmant qu’il ne savait pas qu’il avait enfreint les règles.

L’entraîneur des Souths a également été placé sur la même attente de 14 jours que Vaughan.

Paul Vaughan (Getty)