in

Joueurs des Canberra Raiders anti vaccination, position de la LNR


Pas de jab, pas de jeu? Si vous demandez au joueur des Canberra Raiders Michael Oldfield, cela n’a tout simplement pas de sens.

Les coéquipiers Sia Soliola, Josh Papalii et Joe Tapine ont repris l’entraînement aujourd’hui, juste un jour après qu’on leur ait dit de rester à la maison, pour avoir refusé de se faire vacciner contre la grippe ou de signer le formulaire de dérogation NRL associé.

Oldfield a jeté son soutien derrière la décision du trio.

«Il était à l’entraînement aujourd’hui»

“Je suppose que s’ils ne croient pas aux vaccinations, ils ne sont pas vaccinés eux-mêmes en ce moment et ils n’étaient probablement pas enfants, alors je suppose qu’ils sont en assez bonne santé”, a déclaré Oldfield.

“J’ai grandi et je viens de recevoir le jab, mais évidemment pour une raison quelconque, ils ne le font pas et je crois simplement que c’est leur choix et je les soutiens et à la fin de la journée, je ne me sens pas plus à risque à cause d’eux.”

“Il doit y avoir une sorte de façon dont la LNR et quels que soient les acteurs impliqués, il doit y avoir une manière de parvenir à une sorte d’accord mutuel sans garder leur liberté.”

La moitié des Raiders, Sam Williams, a déclaré qu’ils avaient tous été informés par le biais d’un message plus tôt dans la semaine, donc ce n’était pas un choc lorsqu’ils ne se sont pas entraînés.

“Les garçons étaient vraiment franc avec nous, ils nous ont juste fait savoir qu’ils attendaient quelques choses à clarifier avant leur arrivée donc ce n’était pas un cas où nous nous présentions à l’entraînement et ne les avions pas”, Williams m’a dit.

“C’est difficile, je n’ai pas fait de recherche sur le fond de leur raisonnement et je ne leur en ai pas parlé de trop près.

“Je suis sûr qu’une fois que tout sera réglé, ils donneront des raisons claires pour lesquelles, mais pour le moment c’est leur décision et individuellement, nous ne pouvons qu’avancer et faire nos appels sur ce que nous savons, j’ai donc reçu mon vaccin contre la grippe et sans aucun doute, ils ont leurs raisons pour lesquelles ils ne l’ont pas. “

La LNR examinera chaque joueur qui refuse le jab, au cas par cas.