in

« Je suis encore un peu sous le choc »

Ce n’est pas la première fois qu’une actrice incarne une femme qui est violée dans une scène et reconnaît à quel point il est difficile d’entrer dans la peau du personnage à ce moment-là. Elena Rivera, qui est plongée dans les enregistrements de la série ‘Alba’ pour Antena 3 donne vie à ce protagoniste agressé sexuellement par un groupe de jeunes.

Elena Rivera

Elena Rivera

Ressentant cette grande émotion, l’actrice en a profité pour montrer comment elle a vécu cet enregistrement dès qu’il s’est produit. « Hier soir, nous avons passé plusieurs heures à filmer un viol collectif à ‘Alba' », ajoute-t-il, pour ajouter ci-dessous: « Je suis encore un peu sous le choc. Essayer de me mettre dans la peau d’une fille qui souffre de quelque chose comme ça »

Heureusement, c’est de la fiction, mais Rivera n’a pas voulu ignorer que ces terribles événements ils continuent de se produire dans la vraie vie. « Je ne peux même pas imaginer la véritable horreur de cela ». Pour cette raison, il fait appel à tout le monde après être entré dans la peau d’une femme violée sur le tournage de ‘Alba’: « Nous avons besoin de plus de conscience en tant que société; ce machisme tue. »

Ce qui compte ‘Alba’

La série «Alba» est l’adaptation du phénomène turc «Fatmagül». Cette fiction qu’Antena 3 prépare avec Boomerang, suit Alba, une jeune femme qui, en rentrant dans sa ville pour ses vacances, un groupe a agressé sexuellement des jeunes lors d’une soirée. Quelque temps plus tard, laissant la tragédie derrière elle, elle tombera amoureuse de Bruno, qui se trouve être un ami des trois violeurs. Maintenant, Alba va découvrir l’identité de la pièce.