in

“Je pense que c’est pathétique!” Karl-Heinz Rummenigge dans le feu croisé après le sommet du «G15»

L’ancien entraîneur de Bundesliga, Ewald Lienen, a vivement critiqué le PDG du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge pour son exclusion de quatre clubs de Bundesliga lors de la soi-disant “réunion du G15” à Francfort mercredi dernier et son raisonnement ultérieur.

“Il est bien sûr difficile pour Karl-Heinz d’accepter que nous soyons dans une démocratie. Quand je suis au Bayern Munich et que l’argent sort de mes oreilles …”, a déclaré Lienen sur le podcast Le seizièmeil est avec depuis avril 2019 Ciel– Le commentateur Michael Born opère.

“Il est tout à fait normal que les autres aient une opinion différente de temps en temps, donc vous devez accepter cela”, a déclaré Lienen. Mais alors déclarer cela comme une “influence inadmissible sur le présidium” lui est incompréhensible.

Rummenigge a invité 14 équipes de Bundesliga et le HSV à une réunion mercredi à Francfort, ignorant délibérément d’autres clubs qui s’étaient positionnés dans une lettre pour redistribuer l’argent de la télévision.

Rummenigge a ensuite accusé le VfB Stuttgart, le FC Augsburg, Arminia Bielefeld et Mainz 05, qui ont signé le document de position avec dix clubs de deuxième division et l’ont envoyé comme recommandation de discours pour la décision du Présidium de neuf membres du DFL sur la nouvelle clé TV, prévue début décembre, “nous avoir jeté le gant”.

Fouille l’exclusion des clubs “un mauvais certificat”

Une procédure qui est plus que discutable pour Lienen. “En guise de punition pour avoir leur propre opinion et l’exprimer, ils sont exclus. Je trouve cela pathétique”, a déclaré le joueur de 66 ans. Ce que Rummenigge avait initié n’est rien de plus qu’un “acte d’accusation de pauvreté”.

Parce que le comité de neuf personnes autour du président sortant du DFL, Christian Seifert, est maintenant dominé par des représentants de clubs de taille moyenne et petite, il pourrait bien y avoir une redistribution.

Rummenigge, qui, par exemple, avait reçu de grands remerciements du directeur sportif de l’Eintracht Francfort, Fredi Bobic, pour avoir organisé la réunion, a expliqué mercredi que le sujet des revenus de la télévision n’avait pas été discuté de manière approfondie. Apparemment, les 15 clubs participants étaient plus concernés par la signalisation, comme l’a indirectement confirmé le directeur général du Borussia Dortmund, Hans-Joachim Watzke.

“Les clubs qui n’étaient pas là avaient déjà décidé d’une attitude et ont essayé de mettre le présidium du DFL sous pression”, a-t-il déclaré aux journaux. Groupe de médias Funke: “Ce n’est pas notre façon de faire, nous voulions le démontrer aussi.”

Le FC Bayern et l’accusation de doubles standards

L’ancien directeur général de DFL, Andreas Rettig, a récemment critiqué l’avance de Rummenigge et l’approbation de ses collègues comme Watzke. Il craint que l’exclusion des quatre clubs ne nuise à l’idée de solidarité au sein du LDF.

“Si l’on apprend que vous avez d’autres pensées que le FC Bayern ou des collègues, cela pourrait conduire au fait que vous serez également persona non grata à l’avenir et que vous serez exclu de toutes les autres choses. Nous pourrons alors fermer la boutique bientôt”, a déclaré Rettig à Ciel et a accusé les Bavarois de doubles standards dans leurs arguments en raison des rapports de plans secrets pour une super ligue européenne.

“Bien sûr, je dois sourire quand M. Rummenigge se fâche à propos de réunions secrètes ou de papiers secrets”, a expliqué Rettig: “Je dois dire que quelqu’un avec cette vita se penche par la fenêtre comme ça, ce n’est pas sans un certain piquant.”

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);
loadJS(“/pub/js/facebook-tracking.js?88”);