in

Insolite : Une sucette électronique, dans la lignée des cigarettes électroniques ?

sucette éléctronique
Source : Capture sur Youtube

Voilà une invention étonnante. Un chercheur japonais vient de mettre au point ce qu’il appelle « un synthétiseur électronique de goût ». Cet objet permet selon son créateur de recréer n’importe quelle saveur en léchant des tubes de gels colorés. Vous voulez un steak bien saignant sans les calories qui vont avec ? Ce nouveau gadget est pour vous.

Si vous êtes au régime et qu’un bon plat vous manque, voici le synthétiseur de goût. Que vous ayez envie d’un carré de chocolat ou d’une bonne pizza, ce tout nouveau gadget nous vient directement du Japon. Son créateur, Homei Miyashita l’a conçu pour recréer artificiellement n’importe quel goût. Le maximum de saveur et le minimum de calorie ! Il suffit de lécher l’appareil pour avoir la saveur en bouche.

Un appareil alimenté par 4 tubes de gel

Le « norimaki » comme son inventeur l’appelle, s’inspire des écrans numériques, notamment des codes des pixels RGB (Rouge, Vert, Bleu). En effet, sur un écran, ces couleurs sont subtilement mélangées afin de donner une couleur optimale. Le Norimaki fonctionne donc de la même manière. Il superpose et combine donc cinq goûts (salé, amer, sucré, umami, acide) dans des proportions différentes afin de recréer une saveur unique.

Le composant principal de ces gels visqueux ? De l’agar-agar, gel obtenu à partir d’une algue très répandue au Japon. Chaque tube de gel est associé avec une substance précise pour avoir l’un de ces cinq goûts :

  • De la glycine pour le goût sucré
  • chlorure de magnésium pour le goût amer
  • acide citrique pour le goût acide
  • chlorure de sodium pour le goût salé
  • glutamate de sodium pour le goût umami
Voir aussi  Snowrunner - La saison 2 a commencé avec une nouvelle carte et de nouveaux véhicules

La sucette est livrée dans un écrin en cuivre qui, une fois qu’elle entre en contact avec la langue, crée un léger courant électrique qui parcourt le corps. Cette petite décharge provoque donc une électrophorèse, une réaction qui « trie » les molécules du gel suivant leurs tailles. Ainsi, selon le réglage que vous allez donc adopter, ce courant électrique va empêcher certaines molécules de goût de remonter à la surface une fois que votre langue entre en contact avec les tubes de gel.

Un goût artificiel pour réduire les calories

Cette sucette a permis à des utilisateurs de s’essayer à plusieurs saveurs, « allant des bonbons gélifiés aux sushis, sans avoir à mettre un seul aliment dans leur bouche » raconte Miyashita. Sa fonction première est donc avant tout, récréative. Mais pour son créateur, ce n’est pas un simple gadget. En effet, le synthétiseur électronique de goût est un atout pour les personnes qui doivent gérer leurs poids. Par exemple, une personne souffrant d’hypertension peut avoir le goût du sel dans la bouche sans avoir à en consommer dans ses aliments.

D’ailleurs, les travaux de Miyashita s’inspirent directement aussi des travaux d’un autre chercheur japonais, Hiromi Nakamura, qui lui a créé une fourchette électronique qui imite le goût salé.

Une touche dans l’industrie du cinéma

C’est encore un pas de plus vers la réalité augmentée dans le pays du soleil levant. Ce concept devrait ouvrir un peu plus la voie vers une industrie du cinéma « augmenté ». Ajoutez des sensations physiques et des odeurs virtuelles à l’utilisation des lunettes VR (réalité virtuelle), et vous obtenez un cinéma d’un tout nouveau genre.

Voir aussi  HITMAN 3 - Tous les emplacements précédents bénéficient des avantages de la PS5

C’est le cas du film Treehugger : Wawona, diffusé en 2017 lors du Tribeca Film Festival. Ce film permet aux spectateurs de s’immerger complètement dans une forêt de séquoias, avec un casque VR pour la diffusion d’odeur, un gilet pour ressentir les vibrations et une veste haptique pour les douleurs et sensations physiques (balles, flèches, pluie…)

Mais des doutes subsistent tout de même sur la réelle capacité de l’engin à duper les sens. En effet, le goût ne relève pas seulement du domaine de la langue, mais dépend aussi de l’odorat, de la texture et des températures des aliments.

Written by Mathilde

The Vast of Night – The Spooky Paranoia Trip We Need Right Now

Frédéric Potier

Racisme dans la police : Frédéric Potier demande une sanction sévère contre les auteurs de propos racistes