in

Incroyable talent : Un candidat s’est blessé en pleine représentation

Grosse frayeur dans l’émission française « Incroyable Talent », un candidat s’est blessé en pleine représentation. Les pompiers sont intervenus et heureusement qu’il n’y avait pas de mal.

M6 a diffusé le deuxième numéro de l’émission « Incroyable Talent, la bataille du jury » ce mardi 30 juin 2020. Mais un choc s’est présenté tout d’un coup que ni les membres du jury ni le public et encore moins les téléspectateurs ne s’attendaient pas à cela. Il s’agit du Nicolas du Duo MainTenanT, qui a chuté brusquement sur scène au moment où il a du réceptionner sa partenaire. Les pompiers sont intervenus tout de suite et heureusement que ce n’était pas grave.

C’était une grande surprise pour les membres du jury qu’Hélène Ségara a fini en larmes

Eric Antoine, Hélène Ségara, Sugar Sammy et Marianne James se rencontrent dans cette édition spéciale. Ils ont formé une équipe de six talents dont cinq précédents candidats à la performance et un mystérieux participant pour s’affronter en duel. Pendant le show du Duo MainTenanT, ils sont très concentrés avec leur chorégraphie plein de charisme et de sensualité jusqu’à ce que Nicolas soit tombé lourdement par terre et y resté pendant quelques minutes. Hélène Ségara a été la plus effrayante et la plus émue parmi les membres du jury qu’elle finisse par verser des larmes. Un des membres du jury Eric Antoine explique : « Elle est mal tombée. Il peut vraiment s’être fêlé une côte sur une réception comme ça. Et quand tu vois les risques qu’ils prennent… »

« La faute était la mienne »

« Je ne peux pas critiquer la production, parce que je l’ai adorée, prévient d’emblée Nicolas Besnard. On a pour habitude, avec Ludivine, de toujours répéter nos éléments techniques avant de rentrer sur scène. Ça fait plus de 15 ans qu’on fait ça ensemble, c’est très important pour nous. Mais quand on a tourné, il faisait très froid (les émissions de La Bataille du Jury ont été tournées en novembre 2019, NDLR). Et on a décidé de ne pas le faire, même si on s’est bien échauffés individuellement dans notre loge. Quand on est arrivé sur scène, c’était assez bizarre. Il y avait toute une attente, on était nerveux. La faute était la mienne », estime Nicolas.