in

Inception : pourquoi Mal, la femme de Cobb, s’est suicidée ?

Après la sortie du film il y déjà 10 ans, et suite à de nombreuses critiques positives, le film Inception de Christopher Nolan est sans doute un des plus grands films de l’histoire du cinéma.

Toutefois, beaucoup de questions tournent encore autour de ce film quant à sa fin que la plupart des spectateurs n’a pas compris, et même l’acteur lui-même l’a indiqué lors de ses interviews.

Mais ce qui nous intéresse ici c’est la femme de Cobb, Mal qui est jouée par Marion Cotillard et son suicide avant les évènements d’Inception. Pour quelle raison s’est-elle ôter la vie ?

Les raisons de son suicide

Le film de Christopher Nolan parle de personnes hors du commun qui peuvent influencer les rêves, ce qui amène les téléspectateurs à se demander constamment si ce qu’ils voient est un rêve. Un rêve dans un rêve (parfois dans un autre rêve), ou la version du film de la réalité, en supposant que ce n’est pas seulement un rêve dans la tête de Dom Cobb (Leonardo DiCaprio).

C’est pour cette raison que de nombreuses personnes se sont ainsi perdues dans le film. Mais qu’en est-il alors de du personnage de Mal ?

Cette question nous ramène dans une scène où Cobb explique au nouveau membre de son équipe, Ariadne (Ellen Page), les raisons du suicide de sa femme. Cobb et Mal ont testés la technologie du partage des rêves lorsqu’ils se sont retrouvés dans les Limbes (un terme qui fait référence au subconscient infini).

Sa femme, obsédée par ce pouvoir n’a plus voulu revenir dans le monde réel, ce qui a poussé Cobb à réaliser une version rudimentaire d’Inception (planter une idée dans le subconscient de quelqu’un) en réactivant son totem. Et bien qu’il ait réussi à planter une idée simple – que son monde n’est pas réel – dans sa tête, cela a continué à l’affecter même après leur réveil, et pas d’une manière utile non plus.

En revenant à la réalité, Mal s’est progressivement convaincue que ce qu’elle croyait être le monde réel n’est en fait qu’un rêve de plus et a essayé de convaincre Cobb qu’ils devraient se “réveiller” en se suicidant.

Cobb refusa et elle décida alors de le faire seule et se suicida en faisant porter le chapeau à Cobb pour qu’il en fasse autant. Après cela, Cobb a été continuellement hanté par la projection de Mal par son propre subconscient, qui a constamment saboté ses tentatives d’infiltrer les rêves des autres et lui a rappelé ses propres doutes sur la réalité.

Même à la vue de la scène finale (tristement ambiguë) du film, ni lui ni le public ne savent avec certitude si la version de la réalité du film est vraiment “réelle”, notamment parce que le totem qu’il utilise maintenant est le même que celui que Mal utilisait avant sa mort.