in

Grâce à IOS 14, découvrez qui sont ces applications qui espionnent notre presse-papier

Avis aux fans de l’application . Celle-ci collecterait à notre insu les données via notre presse-papier. Avec IOS 14, les utilisateurs peuvent maintenant être informés de leur manœuvre.

53 applications

Sur chaque mobile, le presse-papier est une véritable mine d’informations. Notre smartphone stocke sur cet espace de RAM, toutes les informations que nous avions besoin de copier/coller. Cela pourrait être un simple message que l’on souhaite garder, des photos ou d’un lien que l’on voudrait partager. Dans le presse-papier, les dernières informations stockées prennent la place de celles précédemment enregistrées. Sur le site Ars Technica, le chercheur en sécurité, Tommy Mysk a indiqué que pas moins de 53 applications fonctionnant sur iOS, collecteraient en réalité les données via le presse-papier des utilisateurs. Avec iOS 14 sorti le 24 juin 2020, nous sommes en mesure de savoir qu’une application est en train d’intercepter le presse-papier, via des notifications . Pour le système, cette manœuvre est considérée comme « des comportements répétitifs de spam ». Toutefois, ce système ne possède pas d’autres moyens pour contrer ces intrusions, à moins de supprimer totalement l’application.

TikTok

Si vous utilisez les applications suivantes, sachez que vous pourriez donc être victime d’une intrusion via le presse-papier : Bejeweled, PUBG , Viber, Weibo, Fruit Ninja, DAZN, Zoosk, AccuWeather et Overstock. D’autres à l’instar de TikTok ont déjà déclaré qu’ils vont modifier leur politique sur la collecte de données. On recense entre autres Hotel Tonight et 10% Happier qui affirment s’engager à réduire leur exploitation du presse-papier. Néanmoins, plusieurs applications ne peuvent se passer du presse-papier. A l’exemple de Pixelmator qui copie uniquement le pressepapier lorsqu’il contient une image. Et de Pocket avec son service d’archive activé lors de l’ouverture de l’application avec une URL déjà présente dans le pressepapier.