in

GhostWire Tokyo – pas un jeu d’horreur, malgré les moments de choc

Les développeurs espèrent que les joueurs GhostWire Tokyo une « pour offrir une expérience amusante avec des éléments menaçants, mystérieux et horribles«.

De nombreux joueurs sont à l’imagination de GhostWire: Tokyo a supposé que le titre serait un jeu d’horreur. Cela est dû au fait que le jeu provient à la fois des créateurs Le mal intérieur‘s, ainsi que de Shinji Mikami, le créateur de Resident Evil et père du genre de jeu d’horreur en cours de développement. Cependant, ce ne sera pas le cas, a maintenant confirmé l’équipe de développement.

Kenji Kimura (développeur principal du jeu) confirme dans une interview que GhostWire: Tokyo n’est en aucun cas un jeu d’horreur. Il devrait plutôt ressembler à une aventure d’action avec des «éléments effrayants et mystérieux». Kimura continue:

GhostWire: Tokyo ne doit en aucun cas être considéré comme un jeu d’horreur. Puisque le titre se déroulera au Japon, nous espérons pouvoir intégrer des moments effrayants et mystérieux dans le jeu. On dit que ceux-ci sont principalement basés sur le folklore japonais yokai, les sagas, les légendes urbaines et les histoires d’horreur bien connues.

Kenji Kimura

Le titre est destiné à utiliser les atouts du studio de développement Tango Gameworks et, surtout, à s’appuyer sur des graphismes réalistes et une atmosphère captivante.

GhostWire: Tokyo sortira l’année prochaine exclusivement pour la PlayStation 5 et sera plus tard également développé pour le PC. Une date de sortie plus précise n’est pas encore connue.