in

France : Le Château de Chenonceau ouvre ses portes discrètement

En Indre-et-Loire, le château de Chenonceau commençait à recevoir timidement le public après la réouverture de l’un des sites les plus fréquentés du Val de Loire.

Le château des dames a ouvert ses portes le week-end de Pentecôte dernier. Durant cette période de déconfinement, le port du masque est obligatoire pour tous les visiteurs. Accessible au public de 10 h à 17 h, ce monument a été construit sur le Cher au XVIe siècle. Rappelons que le château de Chenonceau est situé en Touraine dans la commune de Chenonceaux.

 

Voir cette publication sur

 

Une publication partagée par My Loire Valley (@myloirevalley) le

La visite des espaces intérieurs du château s’effectue dans un parcours à sens unique, tandis que les autres pièces trop petites sont interdites au public, mais elles restent tout de même visibles. Pour les cuisines, sa fréquentation est limitée à dix personnes.

Caroline Darasse, la responsable de communication du château explique à l’AFP que tous les moyens ont été mis en œuvre pour éviter que les personnes ne se croisent pas durant leurs visites. Elle confirme que des mesures ont été prises afin de garder tous les employés, tout en souhaitant une saison d’été moins catastrophique. La responsable de communication du château a précisé que la situation des châteaux de la Loire et les autres lieux touristiques en France est désastreuse.

Elle espère que l’envie de revisiter la France renaît dans le cœur des Français. À l’instar de Chambord, Chenonceau est le plus international des châteaux en France. Il se classe parmi l’un des fleurons de l’architecture des monuments de Val de Loire. La fréquentation du château est constituée à 50 % de visiteurs internationaux. Alors deux mois et demi d’arrêt d’activité représentent un manque considérable à gagner pour le château, d’autant plus que Chenonceau a une masse salariale importante à payer.

En temps normal, lors d’un week-end prolongé, on compte entre 5 000 à 7 000 visiteurs chaque jour. Pour cette année 2020, ce chiffre est nettement inférieur.

La situation des autres monuments historiques de la région

Au château du Clos Lucé, lieu où le célèbre peintre italien, Léonard de Vinci a vécu durant 3 années, la réouverture a été officialisée le 20 mai dernier. Le directeur du château, François Saint-Bris a expliqué aux journalistes de l’AFP que toutes les mesures ont été mises en place pour rassurer le public. Il est aussi important de savoir que le parc Léonardo da Vinci est également accessible aux visiteurs depuis le 20 mai.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Château Du Clos Lucé (@chateauclosluce) le

Toujours dans le département de l’Indre-et-Loire, la forteresse royale de Chinon a elle aussi rouvert ses portes au public le 21 mai dernier. Le constat n’est pas très encourageant puisque seulement 450 personnes ont fait le déplacement durant le week-end de l’Ascension. À rappeler qu’en temps normal, la fréquentation de ce lieu historique avoisine les 3 800 explique Marie-Eve Scheffer, la responsable de la forteresse. Notons que la forteresse royale de Chinon date du XIIe siècle. Elle surplombe la Vienne. Son architecture militaire et sa place stratégique témoignent de son passé. Installée en hauteur sur un éperon rocheux comme de nombreux châteaux, elle domine le territoire.

En ce qui concerne le château de Chambord, sa réouverture au grand public n’interviendra qu’à partir du 5 juin prochain. Il est tout de même à noter que son parc, avec ses 1 000 hectares et les sentiers balisés de la Grande Promenade, a commencé à recevoir du monde depuis le 11 mai dernier. Pour rappel, le château de Chambord a connu une fréquentation de 1,1 million de visiteurs en 2019. Nous devons également préciser que le château fait partie du patrimoine mondial de l’humanité.