in

FK Austria Wien pour la première fois avec deux victoires consécutives

Sur son chemin pour faire les petits pas, l’Autriche a mis de côté les statistiques négatives. Pour la première fois en plus d’un an, les Viennois détiennent deux succès en suite en Bundesliga après une fastidieuse victoire 1-0 à domicile sur le WSG Tirol. L’Autriche s’est débarrassée de tous les soucis de relégation et pourrait s’attaquer à la seconde moitié du groupe de qualification en tant que leader.

La situation en fin de tableau reste passionnante. Derrière l’Autriche et Altach, une bataille quadripartite s’est développée pour rester dans la classe. Admira, Wattens, St. Pölten et maintenant encore l’Admira sont les derniers des quatre derniers tours. Mattersburg est actuellement l’avant-dernière. Les quatre clubs sont séparés par seulement deux jetons. Samedi, les matchs auront lieu avec des droits à domicile modifiés.

Après un “match de combat”, Christian Ilzer n’était satisfait que de ce qu’il avait vu dans la première demi-heure. Après le premier but d’Alexander Grünwald (3e), l’Autriche a plus de mal à la minute. Néanmoins, Ilzer a voulu souligner que des progrès étaient visibles. “Il est important que nous apportions des résultats”, a déclaré l’entraîneur de Vienne. Il a soutenu que les Violets n’avaient perdu qu’un seul des 14 derniers matchs. Il y a une évolution: “En termes de performances, il y a de petits pas qui nous font avancer. Mais il y a quelque chose à voir dans les détails.”

Christian Ilzer: “L’une des naissances les plus difficiles de ma carrière”

En regardant le tableau, l’Autriche a actuellement un point d’avance sur Altach et neuf sur le dernier Admira. Une semaine plus tôt – après le 0-2 contre Altach – c’était cinq points qui séparaient les favoris du bas de Wattens. “Le fantôme de relégation jouait encore il y a environ une semaine. Nous avons réussi à garder nos distances”, a expliqué Ilzer. L’espoir demeure que le sentiment récurrent de victoires aidera son équipe. L’ancien entraîneur-chef du WAC a déclaré: “Que j’ai réussi en tant qu’entraîneur autrichien a été l’une des naissances les plus difficiles de ma carrière d’entraîneur.”

Wattens a fait un bon travail contre lui sous le jeu, mais n’a pas donné une bonne image à la fin. Kelvin Yeboah a provoqué un point rouge dans l’abdomen d’Austrias Benedikt Pichler pour un point final disgracieux (95e). Le joueur de 20 ans, qui a causé de nombreux problèmes à l’Autriche, sera porté disparu samedi. Son partenaire de tempête Stefan Maierhofer a été déçu et blasphémé sur l’adversaire. “L’Autriche est à juste titre en bas du groupe de qualification si elle est heureuse de gagner 1-0 contre nous”, a déclaré l’ex-joueur de Sky.

Le formateur Thomas Silberberger a même décrit le faux pas de Yeboah comme “compréhensible”. Les Autrichiens “ont chassé l’attaquant pendant 90 minutes”, a expliqué le Tyrolien. Silberberger a été déçu après la première défaite contre l’Autriche lors du duel de la quatrième saison, mais a souligné le positif. “Cette performance peut être renforcée, même si je préfère jouer une merde et gagner”, a-t-il déclaré. Cela devrait également être la devise des trois rivaux dans la lutte contre la relégation.

Zvonimir Soldo sur Sinan Bakis: “Insatisfait de la performance”

Ainsi, l’Admira aurait pu faire de “gros points”, Morten Hjulmand a échoué lors du match nul 1-1 contre Altach avec un penalty en retard (84e) mais contre le gardien invité Martin Kobras. Ernst Baumeister ne voulait pas paniquer en regardant la table. “Dans un round ou deux, les choses peuvent à nouveau sembler différentes. Je ne le vois pas négativement, même si vous ne voulez pas être le dernier”, a déclaré le directeur sportif d’Admira.

La décision de minimiser Sinan Bakis – avec onze buts des Admiras de loin le meilleur buteur – a minimisé les responsables. “J’étais récemment insatisfait de sa performance”, a déclaré l’entraîneur Zvonimir Soldo. Bakis ne devrait pas non plus participer au voyage au Vorarlberg.

L’Altacher a terminé le troisième voyage à l’est après le match nul à Mattersburg et la victoire en Autriche avec des sentiments mitigés. Grâce à Hjulmands miss, ils devaient être satisfaits de la victoire par points. L’entraîneur Alex Pastoor a en vain demandé plus de «vie» à son équipe. “” Nous venons de jouer un match de mardi soir, trop peu. D’un autre côté, je dois également dire que nous sommes une équipe difficile à battre “, a déclaré le Néerlandais après le coup de sifflet final.

Le vainqueur de la manche dans le champ arrière était St. Pölten. Les Bas-Autrichiens sont à nouveau troisièmes du tableau, dix d’entre eux ont gagné 1-0 contre Mattersburg. “Les garçons ont montré la volonté dont vous avez besoin”, a déclaré l’entraîneur de SKN, Robert Ibertsberger. Cependant, deux échecs l’ont blessé. Le milieu de terrain Michael Ambichl et Daniel Luxbacher ont dû quitter le terrain après seulement un quart d’heure. Le duo a apparemment subi des blessures musculaires, Ibertsberger soupçonnait de plus longues pauses. “Bien sûr, cela est très douloureux pour nous. Mais nous devons compenser cela et ne pas nous laisser aller à nous plaindre.”

Table des groupes de qualification

espace

équipe

Sp

S

U

N

T: GT

TD

Points

1.

Autriche Vienne

27

8e

11

8e

40:40

0

22

2e

SCR Altach

27

9

6

12

41:47

-6

21e

3e

SKN St. Pölten

27

5

9

13

28:60

-32

15

4e

WSG Tirol

27

6

6

15

31:58

-27

14

5.

SV Mattersburg

27

6

5

16

31:59

-28

14

6.

FC Admira

27

5

8e

14

26:50

-24

13