in

Fear Street partie 3 1666 : explication de la scène post-crédit

La trilogie Fear Street se termine par une fin heureuse, mais comprend une mystérieuse scène post-crédits qui suggère que le mal n’a pas été entièrement vaincu

Le film Partie 3 : 1666 de se termine sur une note apparemment heureuse, mais sa scène de post-crédits effrayante et inexpliquée laisse entendre qu’il y a encore du grabuge et des effusions de sang à venir. Librement inspirée de la série de romans d’horreur des années 90 de R.L. Stine, la trilogie Fear Street met enfin un terme à l’histoire de terreur qui a marqué Shadyside pendant des siècles… ou pas ? Deena, Sam et compagnie ne sont peut-être pas complètement sortis d’affaire, en raison de l’objet montré à la fin du film.

Fear Street Partie 1 : 1994 et Fear Street Partie 2 : 1978 culmine avec le rebondissement choquant de Fear Street Partie 3 : 1666, qui révèle que le shérif Nick Goode et ses ancêtres ont commencé le malheur de Shadyside en servant le diable. Lorsque Deena réunit la main de Sarah Fier avec le reste de ses restes, elle voit ce qui s’est réellement passé à travers les yeux de Sarah. Sarah, longtemps considérée comme une sorcière maléfique qui a maudit la terre, n’était qu’un pion dans les efforts de richesse et de réussite du prédécesseur de Nick, Solomon Goode. Accusée à tort de sorcellerie par les habitants de la ville, Sarah cherche refuge dans la maison de Solomon Goode. Elle y découvre le labyrinthe souterrain où il vénère le diable et propose à un habitant d’être possédé en échange de la prospérité.

Sarah trouve la mort après que Solomon l’ait livrée aux habitants de la ville pour être pendue. Avant de mourir, elle jure que sa vérité sera révélée à temps. Flash forward à Fear Street 1666 : Partie 3, où Deena (Kiana Madeira) et son équipe complotent pour mettre fin au règne des Goodes sur Shadyside une fois pour toutes. Bien que la levée de la malédiction semble réussir – lors d’un combat avec le shérif Goode dans les cavernes, Deena le poignarde à l’œil – une scène pendant le générique suggère le contraire. Alors que le générique montre Deena et Sam s’embrassant près de la tombe de Sarah Fier, la caméra passe au-dessus des arbres du centre commercial de Shadyside et franchit les portes qui mènent au site de rituels souterrains, désormais considéré comme une scène de crime. Le livre de sorts carbonisé que Solomon Goode a volé à la veuve dans les bois en 1666 gît sur le sol. Au moment où la scène devient noire, quelqu’un hors champ saisit le livre.

Le livre est clairement visible à la fin de Fear Street 3 : 1666 lorsque Deena traverse la chambre rituelle avec Sam. Puisque Deena l’a vu à travers la mémoire de Sarah, il serait logique qu’elle ait essayé de le détruire après avoir tué Nick. Mais peut-être était-elle trop choquée pour remarquer que le livre était là. En ce qui concerne la personne qui a pris le livre, il se pourrait bien que ce soit un autre membre de la famille Goode. Même si le shérif Goode est mort, sa famille proche ne l’est pas. Dans son pacte avec le diable, son frère Will Goode en a également profité en devenant maire de la ville voisine de Sunnyvale.

Alors qu’un reportage affirme que la famille Goode n’était pas au courant des actes insidieux du shérif, il est tout à fait possible que Will soit au courant du livre et de l’héritage insidieux de sa famille et qu’il veuille prendre les choses en main. Ce serait un désastre pour Shadyside et les adolescents qui viennent de risquer leur vie pour la sauver. Netflix n’a pas encore annoncé la quatrième partie de Fear Street, mais la scène d’après-crédits de Fear Street Partie 3 : 1666 pourrait très bien annoncer une suite potentielle à la série.