in

Fear Street partie 3 : 1666, la bande-annonce promet une chasse aux sorcières sanglante !

Dernier volet de la trilogie Fear Street de Netflix, 1666 s’annonce encore plus sanglant et terrifiant que les précédents films

La nouvelle trilogie d’horreur de se termine cette semaine avec Part 3 : 1666 et sa nouvelle bande-annonce annonce qu’il pourrait s’agir de l’épisode le plus effrayant. Après Deena Johnson (Kiana Madeira) et Sam Fraser (Olivia Scott Welch), Netflix a publié les deux premiers films de la trilogie au cours des deux dernières semaines. Deena et Sam sont assaillis par une malédiction en 1994 et Fear Street Partie 1 se terminait avec Sam toujours possédé par la sorcière maléfique Sarah Fier. Fear Street Partie 2 : 1978 remonte le temps pour explorer un autre des événements maudits qui ont frappé la ville de Shadyside, dans l’Ohio, raconté du point de vue de l’un des survivants du massacre du camp Nightwing, Ziggy Berman (joué par Gillian Jacobs en 1994 et Sadie Sink en 1978).

La fin de Fear Street Partie 2 a vu Deena essayer de mettre fin à la malédiction une fois pour toutes, en réunissant la main coupée de Sarah Fier avec le reste de son corps. Mais dans un revirement surprenant, il semble que Deena ait été transportée dans le passé et qu’elle se réveille en 1666 dans le corps de Sarah Fier. Fear Street Partie 3 : 1666 explorera l’origine de la malédiction que Sarah Fier a jetée sur Shadyside et la pièce d’époque fera appel aux acteurs des précédents volets de la trilogie pour jouer les citoyens de Shadyside au 17e siècle.

FEAR STREET PART 3: 1666 | Official Trailer | Netflix

Une nouvelle bande-annonce de Fear Street Partie 3 : 1666 a été publiée par Netflix et elle annonce une chasse aux sorcières terrifiante et sanglante. Le clip commence par le réveil de Deena dans le corps de Sarah Fier avant qu’un autre personnage annonce que “le diable est arrivé” dans la petite ville. Le reste de la bande-annonce présente des images terrifiantes et sanglantes alors que le chaos se déchaîne sur la ville et que les origines de la malédiction de Sarah Fier sont révélées.

Chaque épisode de la trilogie Fear Street a imité les grands succès de l’horreur du passé. 1994 s’apparentait à la franchise Scream par son humour mordant et sa nature satirique, tandis que 1978 rappelait les débuts du genre slasher avec des films comme Vendredi 13. La troisième partie de Fear Street semble toutefois avoir des influences un peu plus modernes. La bande-annonce du film rappelle le film d’horreur indépendant de 2015, The Witch, une œuvre d’époque méticuleusement réalisée par Robert Eggers avec Anya Taylor-Joy.

De même, Fear Street Partie 2 : 1978 s’est révélé beaucoup plus gore que son prédécesseur et il semble que 1666 suivra ce modèle. Chaque film a fait monter les enchères et il semble que Fear Street Partie 3 : 1666 fera de même. La chasse aux sorcières a toujours été un trope d’horreur efficace et mettre les personnages que le public connaît bien à la place des citoyens de Shadyside en 1666 est un moyen efficace de s’assurer que les spectateurs restent aussi investis dans les personnages que les deux premiers films l’ont fait. Fear Street Partie 3 : 1666 est disponible sur Netflix ce vendredi.