in

FC Barcelona VS Athletic Bilbao : le match en replay

Avec un score final (1-0), le match opposant le club catalan et l’équipe basque s’est déroulé le 23 juin 2020 sur la pelouse du stade Camp Nou. La 31e journée de Liga a été marquée par des tops, mais également un flop.

La victoire de la FC Barcelona, ce mardi soir, lui a permis de reprendre la tête du classement dans cette compétition. Après avoir buté pendant un bon moment sur la défense de l’Athletic Bilbao, les Catalans ont finalement réussi à y trouver une faille, à la soixante et onzième minute du jeu. En effet, ils ont ainsi repris les manettes de la Liga grâce à ce match avant d’affronter son éternel rival aujourd’hui. En attendant, voici ce qu’il fallait retenir durant cette rencontre.

Le but de Rakitic

Après une longue action, son coéquipier Lionel Messi chope le ballon avant de le lui servir au dernier moment. D’un droit puissant, Ivan Rakitic définit ainsi l’unique résultat de cette rencontre. Le joker du match s’est donc avéré efficace alors qu’il n’avait plus marqué depuis le duel entre le Barça et le Real Madrid le 2 mars 2019. Quoi qu’il en soit, le Croate a manifestement apporté plus de verticalité dans le jeu avant de tromper le gardien basque avec sa frappe envoyant la balle dans les filets. Sinon, cette occasion lui a permis de marquer son 50e but dans l’histoire de cette compétition.

Voir cette publication sur Instagram

Victoria importante, vamos equipo 🙏⚽️💪 @fcbarcelona

Une publication partagée par Ivan Rakitic (@ivanrakitic) le

La passe décisive de Messi

L’Argentin a fait en sorte d’éviter un nouveau score nul pour la FC Barcelona. Faisant de son mieux durant la rencontre, il a d’ailleurs enchaîné les essais. Il a d’abord frappé un tir lobé, arrêté par Simon, et a retenté sa frappe, parti trop loin. Par la suite, il est parvenu à se démêler de la maille épaisse des défenseurs qui lui a offert le coup franc dans la surface, mais cet essai est mal cadré. Malgré toutes ces frappes, sans danger pour le gardien, il a cependant réussi une combinaison parfaite avec son coéquipier croate, qui ne l’a finalement pas du tout déçu. Appuyant Rakitic, Messi était le seul à bousculer la défense adverse.

Le rideau défensif impénétrable, Lenglet-Piqué

Les attaquants de Bilbao ne sont pas parvenus à percer le rideau défensif formé par Clément Lenglet et Gerard Piqué. La charnière imperturbable des deux défenseurs centraux a effectivement permis à leur équipe d’encaisser les contres dangereux de leur adversaire. Avec un coup de tête mal ajusté à l’issue d’un corner, le Français n’a pas manqué de remporter quelques duels. Quant à l’Espagnol, il n’a également eu de cesse de stopper et de récupérer des ballons chauds. Si le duo défensif était parmi les tops de ce moment, l’unique flop de cette 31e journée revient à Griezmann.