in

Efficacité dans la gestion: Brenda Suh, GM des Gladiators de Los Angeles, valorise la durabilité dans un secteur instable

Lorsque les gladiateurs de Los Angeles sont entrés dans le Hors saison de la ligue après la saison 2019, la franchise était considérablement en retard sur ses concurrents.

Kroenke Sports and Entertainment, la société mère de l’organisation, faisait face à une transition de pouvoir loin de la direction de Sentinels après un procès concernant un éventuel accord de franchise et une décision mutuelle de se séparer. De nombreux joueurs de base ont quitté l’équipe en faveur de l’agence libre et l’entraîneur-chef David «dpei» Pei était sur le point de reprendre le poste de directeur général vacant à la suite du départ de Sentinels.

Malgré des obstacles juridiques et une entrée tardive sur le marché des joueurs, les Gladiators ont réussi à former une formidable liste pour le 2020 Overwatch Saison de la ligue. Mais l’équipe n’a pas été à la hauteur des attentes, affichant un record de saison régulière de 11-10 et abandonnant les séries éliminatoires en quarts de finale.

Depuis lors, l’intersaison a semblé aussi sombre que l’an dernier. Son « OGE » Min-seok, joueur de char principal populaire, a choisi de devenir joueur autonome. Le duo de soutien finlandais toujours emblématique de Benjamin «BigG00se» Isohanni et Jonas «Shaz» Suovaara a tous deux pris leur retraite de la compétition. Overwatch. La liste active des Gladiators est passée de 10 joueurs à seulement quatre, dont trois sont des joueurs DPS.

En conséquence, les Gladiators de Los Angeles se tournent vers Brenda Suh, la nouvelle directrice générale de l’organisation, pour plus de clarté en matière de leadership et de force concurrentielle au cours de la prochaine saison 2021.

Suh conservera son rôle actuel de directrice des opérations de la division esports de Kroenke, mais elle est prête à travailler encore plus étroitement avec le Overwatch L’équipe de la Ligue en tant que directeur général pour l’année prochaine. Dpei conservera toujours «des décisions compétitives complètes» au sein de l’équipe alors qu’il reviendrait complètement dans le rôle d’entraîneur-chef, selon Suh.

«Nous faisons confiance à sa vision de la liste des entraîneurs», a déclaré Suh à Dot Esports. «La différence réside dans la manière dont ces pièces croisent la dynamique de l’équipe. Nous avons rendu important la répartition de ce rôle entre deux personnes. »

Le dernier directeur général des Gladiators a une expérience impressionnante dans le domaine des sports électroniques, y compris une expérience de gestion antérieure avec la dynastie de Séoul et la charge de Guangzhou. Mais c’est l’expérience de Suh en logistique qui l’a inspirée à poursuivre sa carrière dans la gestion. En planifiant et en soutenant les événements de congrès à grande échelle, elle a découvert son appréciation pour une organisation efficace. Ses valeurs sont depuis restées les mêmes tout au long de son passage actif avec les Gladiators.

«J’aime vraiment le comportement organisationnel et les cycles de développement de tout», a déclaré Suh. «Tout le monde parle toujours du parallèle entre [esports] et les sports traditionnels. Je peux en quelque sorte voir les modèles de croissance, mais c’est fou de penser à quel point, comme la sécurité de l’emploi, joue vraiment un rôle dans ce poste spécifique – et comment cela se traduit par des décisions de compétition ou d’équipe.

Les complications du COVID-19 ont ruiné les plans de famille des Gladiators pour le 2020 Overwatch Saison de la ligue. | Photo de Robert Paul via Blizzard Entertainment

Un problème flagrant que Suh a rapidement trouvé sur la scène des sports électroniques était le manque de sécurité d’emploi en raison de la forte volatilité. Beaucoup Overwatch Les équipes de la Ligue prenaient des décisions exécutives d’année en année sans vision à long terme ni infrastructure pour la soutenir. Elle n’aime pas l’idée d’appuyer sur le bouton «réinitialiser» et de faire exploser les listes chaque année. Et bien qu’il puisse sembler que les Gladiators s’engagent dans cette voie cette intersaison, Suh tient à préciser qu’elle et son équipe ont une chance quasi nulle de prendre de telles décisions impulsives à l’avenir.

En tant que directeur général, Suh reconnaît qu’il y a une pression immense pour que les nouveaux effectifs et équipes réussissent rapidement ou risquent de perdre leur emploi. Cela oblige les entraîneurs à prendre des décisions à court terme, ce qu’elle ne veut pas pour la longévité de la franchise Gladiators. Ainsi, lorsque Suh regarde les résultats de la saison 2020 non exceptionnelle, elle trouve en fait une année de leçons précieuses à appliquer à l’année à venir.

La clé à retenir est que le transfert du titre de GM de Dpei à Suh permet au premier de se concentrer sur sa vision concurrentielle tandis que le second se spécialise dans le maintien d’un système durable pour l’équipe. Cela ne comprend pas seulement de s’assurer que les joueurs sont dans un environnement de travail positif, mais aussi de garantir que la vie interpersonnelle des joueurs est prise avec soin.

«Quand je regarde l’efficacité, je regarde comment nous mettons les ressources autour de notre équipe et comment cela les conduit dans la bonne direction pour ce que sont nos objectifs culturels», a déclaré Suh. «Nos joueurs et nos entraîneurs n’ont pas à se soucier des cours de langue ou d’un meilleur logement. Nous devrions faire tout cela à l’avance pour s’assurer qu’ils n’ont pas à s’inquiéter à ce sujet… Je pense que [responsibility] doit toujours relever de la direction. »

Il semble que la franchise de LA, selon Suh, ait identifié les bons marqueurs d’évaluation après la saison 2020 pour maintenant faire les acquisitions d’équipe appropriées pour affiner sa liste. Suh n’a pas dit si des rumeurs – comme la fuite populaire de Grant « Moth » Espe rejoignant les Gladiators – sont vraies, mais elle est confiante dans les plans de son équipe pour l’année à venir.

«Nous avons fait toutes les bonnes choses [this season]», A déclaré Suh. «Et maintenant que nous avons construit cela, frappons le pied sur l’accélérateur.»