in

Disney licenciera 32000 personnes au premier semestre 2021

Disneyland

Disneyland

Mario Tama / Getty Images

Dans une mise à jour des projections annoncées en septembre, Disney a annoncé mercredi qu’il licencierait 32000 employés au premier semestre 2021, principalement issus de la division des parcs à thème de la société. Disney a également confirmé qu’environ 37000 employés avaient été mis en congé au 3 octobre.

À l’origine, l’entreprise prévoyait en septembre de supprimer 28 000 emplois dans sa division des parcs à thème.

«En raison du climat actuel, y compris les impacts du COVID-19 et de l’environnement changeant dans lequel nous opérons, la société a généré des gains d’efficacité dans sa dotation en personnel, notamment en limitant l’embauche à des rôles commerciaux critiques, des congés et des réductions d’effectifs. Dans le cadre de ces actions, l’emploi d’environ 32 000 employés, principalement dans les parcs, les expériences et les produits, prendra fin au premier semestre de l’exercice 2021 », a déclaré Disney dans un nouveau dépôt de la SEC mercredi. «De plus, au 3 octobre 2020, environ 37 000 employés qui ne devaient pas être licenciés étaient en congé en raison de l’impact du COVID-19 sur nos activités.»

Lors de l’annonce des licenciements en septembre, Disney a imputé cette décision aux mesures de sécurité COVID-19 adoptées par l’État de Californie, qui ont interdit la réouverture de Disneyland et California Adventure, entre autres.

Les taux de transmission du COVID-19 ont fortement augmenté au cours des derniers mois et mercredi, la Californie a battu son record d’une journée pour les nouveaux cas signalés avec 18 350. Mercredi était également la 33e affirmation consécutive que les États-Unis avaient établi de nouveaux records de cas de COVID-19; au total, plus de 260 000 personnes sont décédées et plus de 12 millions de personnes ont été infectées.

La division des parcs à thème n’est pas la seule partie de l’entreprise à être touchée au milieu de la pandémie. Le 5 novembre, au moins 50 personnes de Searchlight ont été licenciées aux côtés de plus de 500 personnes d’ESPN.