in

Disney+ : 5 films méconnus à redécouvrir

Quelques films méconnus du grand public sont à redécouvrir sur la plateforme de à côté des films de superhéros et longs métrages d’animation.

Vous pouvez actuellement découvrir sur cette plateforme les films « Le trou noir », « Amy », « Natty Gann », « Newies » et enfin « Le combat de Ruby Bridges ». Ces films à voir ou à revoir absolument sur cette plateforme sont présentés ci-dessous.

Le trou noir (1979)

Avec ce long métrage réalisé par Gary Nelson, Disney a voulu créer sa propre aventure spatiale. Ce film est sorti tout juste deux ans après La Guerre des étoiles. L’objectif de Disney n’était pas de faire de l’ombre au travail de George Lucas, mais d’entrer dans la catégorie des films catastrophes à l’instar de La Tour infernale, un blockbuster de l’année 1974. Le film a été délaissé par le public, le considérant comme étant trop sombre pour un film familial. Le long métrage a tout de même réussi à se faire une place au fil des années. L’histoire : en 2130, des explorateurs de retour sur la planète Terre découvrent près d’un trou noir un vaisseau abandonné. Les mésaventures de l’équipe du Palomino débutent lorsqu’elle s’est approchée du vaisseau. Le film réserve une ambiance étrange, des séquences oniriques ainsi que des effets visuels impressionnants et une bande-annonce originale signée John Barry.

Le Trou Noir (VF) - Bande Annonce

Amy (1981)

Grâce à son rôle dans le film « Miracle en Alabama », Anne Bancroft interprétait Anne Sullivan, une éducatrice qui a aidé Helen Keller, une jeune fille sourde, muette et aveugle. Elle a obtenu un oscar grâce à ce rôle. Amy, un film réalisé par Vincent McEveety met en scène un drame similaire tout aussi passionnant. Le film est destiné à un spectateur plus jeune. Ce film raconte l’histoire d’une épouse qui a décidé de fuir un mariage accablant avec comme objectif de devenir enseignante dans une petite commune. Son but était d’apprendre à des jeunes adolescents sourds à parler. Elle en fait une affaire personnelle malgré le regard méprisant lancé par les habitants à son encontre. Le long métrage a comme actrice principale Jenny Agutter. Elle a joué dans Le Loup-Garou de Londres. Amy est un film inspirant riche en émotion, à regarder entre amis ou en famille.

Natty Gann (1985)

Ce long métrage met en scène une adolescente rebelle, au physique de tomboy. Il se classe parmi les meilleurs films produits par le studio dans les années 80. Réalisé par Jeremy Kagan, le film emporte le public dans une période sombre des États-Unis. L’héroïne, Natty Gann, est séparée de son père qui a trouvé un travail à l’autre bout du pays. Habitant chez une logeuse pas très hospitalière, elle se met en tête d’aller chercher son père. Durant son périple, elle fait la rencontre d’un loup, Wolf, qui va la suivre et la protéger tout le long de son aventure. Meredith Salenger, John Cusack et Ray Wise font notamment partie du casting.

The Journey Of Natty Gann (1985) Trailer And TV Spot

Newsies (1992)

Le rôle principal dans ce film est tenu par Christian Bale, alors âgé de 18 ans, cinq ans après avoir été remarqué dans l’Empire du soleil de Steven Spielberg. Ce long métrage des studios Disney a été réalisé par Kenny Ortega. Le sort du film s’est soldé par un échec au box-office. Toutefois avec les années, il a reçu le statut de film culte. Il raconte l’histoire d’un jeune vendeur de journaux qui décide de se mettre en grève à cause de conditions de travail difficiles. Des thèmes importants comme la pauvreté et le pouvoir de la révolte sont évoqués. Au casting, on retrouve Christian Bale, Robert Duvallet, Bill Pullman, Ele Keats et l’actrice Ann-Margret.

Le combat de Ruby Bridges (1998)

Le combat de Ruby Bridges est mis en scène par la cinéaste martiniquaise Euzhan Palcy. Le film fait partie des productions qui n’ont pas bénéficié d’une sortie au cinéma. L’histoire tirée de fait réel raconte la vie de la première afro-américaine qui a intégré une école de blanc au moment où l’Amérique met fin à son système ségrégationniste en 1960. Ce film est une opportunité d’informer les jeunes sur certains problèmes de société comme le racisme. La véritable Ruby Bridges était au côté de la cinéaste lors de la réalisation pour que le film reste fidèle à son expérience. Le personnage de Ruby Bridges est interprété par Chaz Monet, âgée de sept ans lors du tournage.