in

Des preuves manquantes sauvent Manchester City

Le Tribunal sportif international du TAS a justifié la levée de l’interdiction de la Coupe d’Europe de Manchester City sur 93 pages. La colère était énorme, l’indignation grande – et la justification détaillée de «l’acquittement de la Coupe d’Europe» pour les Citzen ne devrait pas rendre les critiques douces.

L’accent est de plus en plus mis sur l’UEFA, qui a fourni des preuves solides de violations de son fair-play financier (FFP) de plus en plus endommagé.

Sur 93 pages, le Tribunal International du Sport (TAS) a expliqué pourquoi le club de Premier League pourrait à l’avenir participer à la Coupe d’Europe. Il avait “ouvertement” ignoré l’enquête de l’UEFA pour des violations présumées de la FFP. Cependant, l’UEFA n’a pas pu prouver que les propriétaires de la ville ont déguisé l’argent des propriétaires de clubs en revenus de parrainage.

Le 13 juillet, le TAS a levé l’interdiction européenne de deux ans imposée par l’UEFA aux Skyblues. L’amende initiale a également été réduite de 30 à 10 millions d’euros. Cette somme caractérise également la «violation grave» du club, qui a montré une réticence à coopérer avec la commission d’enquête de l’UEFA, a justifié le TAS.

Neuf clubs de Premier League ont soumis des demandes d’exclusion de villes à l’UEFA

Cependant, l’allégation de prétendument déguisement du financement par actions n’a pas été jugée être une violation plus grave et “sur la base des preuves, le panel ne peut pas conclure qu’un financement déguisé a été versé à City”, indique le communiqué du TAS. Le club a été accusé d’avoir volontairement gonflé la valeur des revenus d’Emirates sponsors Etisalat et Etihad Airways pour répondre aux exigences FFP.

Le TAS a également noté que l’affaire avait été affectée par la pression de l’UEFA pour achever l’appel avant le début de la saison de la Ligue des champions 2020/21. Le tribunal a donc renoncé à la demande de preuves supplémentaires. Neuf clubs de Premier League (Arsenal, Burnley, Chelsea, Leicester, Liverpool, Manchester United, Newcastle, Tottenham et Wolverhampton) ont soumis une demande à l’UEFA pour ne pas autoriser City à participer à la Coupe d’Europe si la saison 2020/21 commence aucun jugement n’a été rendu.

Karl-Heinz Rummenigge avait récemment accusé la commission de l’UEFA de “ne pas faire du bon travail” dans l’affaire City. “Ce que j’ai entendu de diverses sources n’a pas été bien préparé”, a ajouté le directeur général du Bayern Munich, champion du record allemand.


Décision de Manchester City: Rummenigge appelle à un changement de FFP

Le patron du club appelle à un changement de FFP, qui, selon la décision du TAS, ne ressemble qu’à une épée émoussée dans la lutte pour la santé financière. “Nous devons trouver d’autres outils, et je suis sûr que c’est possible”, a déclaré Rummenigge. Le fair-play financier doit «se concentrer beaucoup plus» et «être modifié» à l’avenir car le comportement a radicalement changé au cours des dix dernières années.

L’UEFA a ouvert son enquête sur City après que le magazine d’information Der Spiegel a publié une série d’e-mails liés aux finances des citoyens en 2018. Le TAS a noté que le témoignage des dirigeants du club et une lettre du patron du club, Sheikh Mansour – qui ont tous été fournis au TAS mais pas à l’UEFA lors du premier procès – auraient pu affecter le jugement initial de l’Association continentale en faveur du club. .

“La décision contestée n’est donc pas erronée en soi, mais, au moins dans une certaine mesure, est une conséquence de la décision de Manchester City de ne pas présenter les preuves les plus pertinentes disponibles au club jusqu’à la présente procédure d’appel devant le TAS”, a déclaré le tribunal.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);