in

Des cinémas sans contact testés en Corée du Sud – / Film


Salles de cinéma sans contact

La Corée du Sud espère combattre les craintes des coronavirus avec des salles de cinéma sans contact, car c’est le monde dans lequel nous vivons actuellement. Le mois dernier, le premier exposant du pays, CJ-CGV, a testé des robots IA, des kiosques automatisés et des boîtes de livraison de nourriture contrôlées par LED. D’autres théâtres ont suivi leurs traces, tous dans l’espoir de revitaliser le box-office.

Variety rapporte que la Corée du Sud teste des cinémas sans contact pour réduire les contacts physiques avec des étrangers. Ils l’appellent “intacte” et CJ-CGV a transformé sa branche de Yeouido en un théâtre “intacte” avec les méthodes suivantes:

Pour répondre à la peur croissante du public local à l’égard des contacts physiques avec des étrangers, y compris le personnel du cinéma, le géant des exposants a remplacé son personnel humain par des robots IA, des kiosques automatisés et des services d’applications mobiles. Les cinéastes n’ont plus besoin de rencontrer un membre du personnel humain pour réserver, récupérer ou scanner leurs billets. Les collations ont été remplacées par des boîtes de collecte contrôlées par LED qui livrent les produits alimentaires commandés via l’application CGV.

Un autre exploitant, Lotte Cinema, a également adopté ces procédures dans 22 de ses 130 complexes fin avril:

Les visiteurs peuvent réserver, changer et ramasser des billets ainsi que commander des collations sur des kiosques intelligents dotés de systèmes de reconnaissance vocale. Pour acheter des billets pour des films qui ne sont pas autorisés pour certains groupes d’âge, le public peut avoir besoin de scanner leurs cartes d’identité.

L’histoire de Variety ne mentionne cependant rien sur la situation des sièges. Bien sûr, avoir l’intégralité du théâtre géré par l’IA pourrait aider à réduire les contacts, mais cela ne serait-il pas nul si vous êtes assis juste à côté de quelqu’un? Cependant, un article de Forbes la semaine dernière mentionne que les théâtres prévoient de proposer des «sièges distants», bien que cela ne soit pas mentionné dans l’histoire de Variety.

Oh Dae-sik, chef de l’équipe d’innovation intelligente de CJ CGV, a publié la déclaration suivante: «Il est prévu que la demande des cinéphiles [services in cinema] va également se développer dans le cadre de la nouvelle norme. Nous surveillerons les commentaires des visiteurs et des exploitations, et envisagerons d’étendre le système de cinéma non tactique, ce qui devrait améliorer le niveau de confort pour nos clients ainsi que l’efficacité du fonctionnement du cinéma. »

Il faut se demander: les théâtres américains adopteront-ils un plan similaire? J’ai des doutes, mais le temps nous le dira.

Articles sympas du Web: