in

Debian fait un don de 10000 euros pour financer la diffusion en direct gratuite et décentralisée

PeerTube (développé par Framasoft) est «l’alternative gratuite et décentralisée aux plateformes vidéo, vous offrant plus de 400 000 vidéos publiées par 60 000 utilisateurs et vues plus de 15 millions de fois», selon son site web. Mais maintenant ils explorent diffusion en direct, écrit le développeur Debian Phil Hands (lecteur Slashdot # 2,365):

La tenue de DebConf20 en ligne cette année a souligné l’effort impliqué dans la mise en place de la diffusion en direct à l’aide de logiciels libres – quelque chose qui est hors de portée de nombreux événements plus petits et c’est là que PeerTube avec diffusion en direct devrait être parfaitement adapté.

En juin, PeerTube avait publié une feuille de route avec une modeste demande de dons au lieu d’une campagne de financement participatif:
À un moment où personne ne sait ce que l’avenir nous réserve, nous jugeons inapproprié de lancer une campagne de financement participatif et menacent de ne pas faire de notre mieux sur PeerTube si nous n’obtenons pas les fonds nécessaires. Nous croyons en l’utilité publique de PeerTube, à tel point que nous nous engageons à y travailler pendant six mois pour faire de cette v3 une réalité, même si nous devons le faire avec nos propres fonds (ce que nous avions déjà fait pour la v2).

Nous espérons toujours qu’en partageant cette feuille de route le plus largement possible, certains d’entre vous nous soutiendront dans notre démarche avec un don qui nous permettra de financer ce projet.
Et cette semaine, le fil Twitter officiel de PeerTube a annoncé que «Grâce au don de 10 000 € de Debian, nous venons de atteint la 4ème étape de notre collecte de fonds PeerTube« – diffusion en direct. » Un grand merci à tous ceux qui ont fait un don. Et il n’est pas trop tard pour contribuer. « 

« Nous espérons que ce geste non conventionnel du projet Debian nous aidera à rendre cette année un peu moins terrible », a ajouté le blog Debian, « et nous donnera, et donc à l’humanité, de meilleurs outils de logiciel libre pour aborder l’avenir. » Il décrit leur don comme « un signe fort de reconnaissance d’un projet international – l’un des piliers du monde du Logiciel Libre – vers une petite association française qui propose des outils pour libérer les utilisateurs des griffes des monopoles géants du Web ».

Et deuxièmement, «c’est une aide substantielle en ces temps difficiles, soutenir le développement d’un outil qui appartient également à tous et qui est utile à tous. La force du geste de Debian prouve, une fois de plus, que la solidarité, l’entraide et la collaboration sont des valeurs qui permettent à nos communautés de créer des outils pour nous aider à tendre vers l’utopie. «