in

David Gallops dénonce les critiques de Cameron Smith sur le plafond salarial

L’ancien PDG de la LNR, David Gallop, a critiqué le champion de Storm, Cameron Smith, pour avoir critiqué l’administration de la ligue lors de la tristement célèbre violation du plafond salarial à Melbourne.

The Storm s’est fait jeter le livre sur eux en 2010 pour avoir triché le plafond salarial d’environ 1,7 million de dollars sur cinq ans, avec Gallop, qui était le PDG de la LNR à l’époque, frappant le club avec une punition substantielle.

La LNR a infligé une amende de 1,1 million de dollars au club et a dépouillé Melbourne de leurs postes de premier ministre de 2007 et 2009, ainsi que de trois postes de premier ministre mineurs.

Dans sa nouvelle autobiographie publiée lundi, La tempête intérieure, Smith a révélé où sa colère résidait vraiment dans la situation, qui, étonnamment, ne visait pas l’ancien PDG de Storm Brian Waldron ou quiconque au club.

Cameron Smith (Getty)

Le triple vainqueur du poste de Premier ministre a admis qu’il était le plus frustré par Gallop et la LNR pour avoir mis les joueurs du Storm dans une position vulnérable avant la fin de l’enquête.

«Quand les gens me demandent avec qui je suis le plus en colère pour ce qui s’est passé, ils pensent généralement que je dirai (PDG) Brian Waldron, mais ce n’est pas le cas», a écrit Smith dans son autobiographie.

“Ma colère est principalement dirigée contre la LNR pour les pénalités qu’elle a prononcées et la façon dont toute l’affaire a été gérée. Et je blâme David Gallop.

“En nous punissant avant d’entreprendre une enquête approfondie, Gallop a mis les joueurs dans une position dans laquelle ils n’auraient jamais dû se trouver. Il a permis aux médias de donner au public l’idée que nous avions connaissance de ce qui s’était passé. Nous avons été mis à sécher par le patron de le jeu.”

Répondant aux critiques de Smith, Gallop a déclaré que Smith avait «tout simplement tort» et a exhorté la légende du Queensland à pointer du doigt le Storm et non l’administration de la LNR.

“J’ai été surpris de lire l’opinion de Cameron”, a déclaré Gallop au Daily Telegraph.

“Cameron devrait adresser ses critiques aux coupables, et non à l’administration de la LNR qui a agi de manière juste et appropriée sur les faits devant elle.”

David Gallop, ancien PDG de la NRL et de la FFA. (Neuf)