in

Covid-19 : Le remède trouvé par l’Hôpital Saint Joseph de Paris ?

Même étant encore échappé du regard du public quelques jours passés, Saint Joseph se retrouve actuellement au centre de l’attention du public dans cette lutte contre le Coronavirus.

Le jeudi 4 juin 2020, le médecin responsable du service rhumatologie de l’hôpital Saint Joseph a déclaré que leurs recherches ont abouti à faire cesser l’orage immunitaire déclenché par le virus. D’après eux, c’est précisément ce phénomène qui est la cause principale des décès de Coronavirus dans le monde. L’incompatibilité des moyens employés par la défense immunitaire de l’organisme et de l’agent pathogène cause un traumatisme au niveau de l’appareil respiratoire, qui va se poursuivre par des essoufflements qui vont entrainer relativement la mort.

Une molécule miracle

Après le bilan fait par le docteur Thomas Huet et le docteur Gilles Hayem, l’action d’une protéine appelée Interleukine 1 est la principale source de l’orage inflammatoire aussi appelé orage de cytokines. Ces deux spécialistes en rhumatologies ont déjà travaillé dessus depuis quelque temps, pour éviter que les patients du Coronavirus suffoquent pendant le traitement. Ces rhumatologues ont trouvé une molécule, qui permet d’atténuer l’intervention de l’interleukine 1 pendant la défense immunitaire. Des essais cliniques étaient déjà réalisés, qui prouvent que la manœuvre est concluante et prometteuse pour la vie des 7 milliards d’habitants de la planète.

 

Voir cette publication sur

 

Une publication partagée par Elisabeth Lazaroo (@elisabethlazaroo) le

L’interleukine 1, c’est quoi ?

Il s’agit d’une protéine, classé dans la catégorie des cytokines, utiles dans la défense immunitaire de l’organisme. Celui-ci agit de même façon que les hormones. Son champ d’action se trouve au niveau de l’hypothalamus pour agir contre l’infection. Pourtant, cette action va devenir l’origine de l’augmentation de la température du patient et/ou également d’une faiblesse physique. Dans le cas des malades souffrant du Coronavirus, l’orage immunitaire provoqué par l’action de l’interleukine-1 est le principal facteur des aggravations de leur état sanitaire.

L’anakinra, la molécule miracle

Pendant une certaine période, la France était le foyer de la pandémie avec 2000 morts par jour. Mais depuis quelques jours, le taux de mortalité a chuté grâce à cette découverte prodigieuse. L’anakinra en est la clé du succès. Il s’agit d’une molécule utilisée pour le traitement des maladies rhumatologiques comme la polyarthrite rhumatoïde. Les formes graves de l’hôpital Saint Joseph de paris ont été presque toutes stabilisées par le biais de son utilisation. Les médecins l’ont conçu sous forme d’injection pour ensuite être administrée pendant une cure de 10 jours. Au bout de quelques jours seulement, les résultats s’avèrent efficaces et le projet devient une réussite sans contestation. Trois quarts des patients atteints de formes sévères se sont libérés de la prise d’oxygène après cette intervention.

La surproduction de Kineret dans la lutte

Kinest
Source : Capture sur Instagram

L’anakinra est le nom de la molécule qui a donné naissance au Kineret qui est le vrai nom du médicament. Ce dernier est le résultat des recherches scientifiques et thérapeutiques du laboratoire suédois Swedish Orphan Biovitrum (SOBI), utilisé surtout pour les affections orphelines. De toutes les interventions reprises par ces médecins parisiens, celle-ci est la plus convaincante. Après le grand débat de l’hydroxychloroquine, ce médicament présente moins de risques sans effets secondaires désastreux ni mortels. La production de Kineret s’étend actuellement à Paris et dans quelques jours dans tout Paris. Les autres hôpitaux français commencent déjà leurs premiers essais depuis cette semaine en espérant vaincre l’épidémie pour de bon. Ce changement dans le cadre sanitaire a renforcé la décision du ministre français de la Défense nationale sur le déconfinement.

Un nouveau souffle pour la France et pour le monde

Depuis janvier 2020, la France était plongée dans un cauchemar sombre et interminable. Ce mois de juin se révèle comme le retour de la lumière pour chaque foyer français. La découverte de l’anakinra comme remède face au Coronavirus par l’hôpital Saint Joseph en est le fondement de tout ce triomphe. La France est déjà presque sortie d’affaire en ce qui concerne la gestion de cette pandémie qui a ravagé la terre entière. On espère que dans les mois à venir, le monde va se réveiller de ce mauvais rêve et aller vers un monde meilleur.