in

Combien de chevaux sont morts dans la course?

Nous espérons que la Melbourne Cup 2020 sera exempte d’une chose: la tragédie.

Les chevaux ont connu une période difficile dans La course qui arrête une nation ces dernières années, en particulier les coureurs internationaux.

Six chevaux sont morts en autant de Coupes de 2013 à 2018, tous des galopeurs étrangers. Cinq sont morts dans la Melbourne Cup elle-même et un dans une course préparatoire le jour de la Coupe.

Rostropovich, un hongre irlandais, est tombé en panne lors de la Coupe de l’année dernière et risquait d’être euthanasié en raison d’une fracture du bassin. Rostropovich a finalement été sauvé mais n’a pas couru depuis.

Le Cliffsofmoher a été euthanasié après s’être effondré lors de la Melbourne Cup 2018. (Getty)

Le dernier cheval australien à mourir dans la Melbourne Cup était Dulcify, né en Nouvelle-Zélande, propriété de l’entraîneur Colin Hayes, basé à Adélaïde. Dulcify a dû être euthanasié après s’être cassé le bassin lors de la course de 1979.

La Melbourne Cup est devenue de plus en plus controversée en raison de la récente vague de morts de chevaux et les courses espèrent désespérément qu’il n’y aura plus de victimes dans l’édition 2020 de la course. Un autre décès de cheval le jour où des non-courses regardent le sport entraînerait un examen minutieux de l’industrie.

DÉCÈS RÉCENTS À LA COUPE MELBOURNE

2013: Verema (France)

2014: Admirez Rakti (Japon), Araldo (Grande-Bretagne)

2015: Cadeaux rouges (Grande-Bretagne)

2017: Regal Monarch (Grande-Bretagne) – décédé dans la course 4 le jour de la Coupe

2018: The Cliffsofmoher (Irlande)

Rostropovich s’estompe après avoir été blessé lors de la Melbourne Cup 2019 (Twitter)