in

C’est quoi le garçon de Turkana à l’honneur sur Google ?

Doodle Google du jour, le garçon de Turkana
©Google

Ce dimanche 1er août, le Doodle du jour sur est le garçon de Turkana, l’occasion pour nous de revenir sur le squelette aussi connu sous le nom de garçon de Nariokotome dont la découverte a été faite en 1984 au Kenya.

Il y a 37 ans, l’anthropologue Kamoya Kimeu faisait une découverte majeure au Kenya, le squelette d’un homo ergaster, le squelette humain le plus complet jamais découvert de cette espèce, malgré l’absence des 2 pieds et 2 mains.

Doodle garçon de Turkana
©Google https://g.co/doodle/xdu34pa

Le squelette du  garçon de Turkana a permis aux scientifiques de découvrir de nombreuses informations sur la taille et la forme du corps, ainsi que sur les taux de croissance de l’Homo erectus. Ce squelette est complet à 40%, selon le principe que les os d’un côté du corps peuvent dire à quoi ressemblait le même os de l’autre côté, même s’il est manquant.

Son pelvis montre qu’il était un homme. Ses deuxièmes molaires avaient fait éruption, mais pas ses troisièmes (les dents de sagesse), ce qui indique qu’il n’était pas adulte. La structure microscopique de ses dents nous indique la vitesse de croissance de ses dents – et donc son âge : huit ou neuf ans. Il mesurait 1,6 m et pesait 48 kg à sa mort ; s’il avait atteint l’âge adulte, il aurait peut-être grandi un peu plus. La capacité crânienne de Turkana Boy à sa mort était de 880 centimètres cubes, mais les scientifiques estiment qu’elle aurait atteint 909 centimètres cubes s’il avait atteint l’âge adulte.

Ses vertèbres, qui forment la colonne vertébrale, étaient malades, entraînant une courbure subtile et probablement un mouvement lent. Cela pourrait avoir contribué à sa mort, bien que la cause de son décès à un si jeune âge soit inconnue. Bien que son handicap ait entravé ses mouvements, son corps présente de longues jambes et des épaules étroites, typiques des humains qui vivent aujourd’hui dans un climat chaud et sec. Ces longues jambes aidaient l’Homo erectus à marcher et peut-être à courir sur de longues distances. L’Homo erectus est la première espèce connue à s’être largement répandue en Afrique et en Asie.

L’espèce du garçon Turkana a fabriqué et utilisé des outils en pierre. Les outils connus il y a 1,6 million d’années dans le bassin du Turkana comprenaient de simples noyaux et éclats de pierre, mais aussi de grands outils de coupe tels que des haches à main.