in

BVB – Hertha BSC 1-0: sept points à la cinquième place

Le Borussia Dortmund a porté l’avance du classement à trois ou quatre points. Le BVB a remporté son match à domicile lors de la 30e journée de Bundesliga 1-0 (0-0) contre le Hertha BSC – et a établi un nouveau record de club: les noirs et les jaunes n’ont jamais marqué 81 buts après 30 matchs. C’est aussi pourquoi Matchwinner Emre Can a vigoureusement répondu aux critiques de l’entraîneur Lucien Favre.

“C’est un grand entraîneur qui correspond à 100% avec BVB. Je ne peux pas le comprendre quand vous voyez la deuxième moitié de la saison”, a déclaré Can après la victoire au travail contre Hertha, qui était auparavant invaincu sous l’entraîneur Buno Labbadia: “Nous avons deux matchs perdu, sinon nous avons toujours marqué. J’espère que je pourrai travailler avec lui ici pendant plusieurs années. “

En termes de jeu, BVB n’a pas convaincu contre des Berlinois bien placés mais inoffensifs. À la fin, cependant, il y a eu le trio, ce qui rapproche le Dortmund du but autoproclamé de la qualification de la Ligue des champions. Parce que la compétition pour Gladbach, Leverkusen et Leipzig n’a pas pu gagner, l’écart avec la première place de la Ligue Europa cinq quatre jours de jeu avant la fin était de sept points. Probablement à cause de cela, le récemment critiqué Favre a applaudi d’une manière étonnamment violente.

BVB – Hertha BSC: Les votes du match

Lucien Favre (formateur BVB): “Un très beau but. Le temps supplémentaire de Julian Brandt a été crucial. Emre se débrouille très bien, tout comme la passe de Jadon. Nous l’avons fait très bien. Nous avons eu plus de chances, mais le 1-0 était suffisant. C’était clairement mérité . Nous voulons continuer comme ça. “

Emre Can (BVB): “Nous avons réussi à ne pas encaisser de but. Ensuite, j’ai eu une chance et j’ai essayé de marquer. Je suis content que ça ait marché. C’est un peu difficile pour le moment. Il faut être honnête: quelques-uns Les joueurs peuvent manquer un peu de tension sans les fans. Cela aurait pu être un match aujourd’hui. Nous avons bien défendu. Hertha n’avait aucune chance de marquer. Ensuite, il fallait marquer devant, ça a marché. Parfois, il faut gagner des matchs comme ça. “

… pour punir Sanchos pendant la semaine: “Vous devez diriger un peu Jadon. C’est un super garçon, en dehors du terrain aussi. Il est vrai que je m’entends très bien avec lui. Il doit juste être un peu plus intelligent en la matière. Tout le monde a besoin d’un coiffeur, il doit Il ne peut pas se permettre de commettre de telles erreurs à l’avenir. En tant qu’équipe, nous sommes également responsables. Nous ne sommes pas ennuyés. Nous savons qu’il doit être plus discipliné dans certaines choses. Mais il le sait aussi. ne pense pas qu’il le fait plus. Peut-être qu’il n’est pas au courant, peut-être qu’il fait confiance à beaucoup d’autres personnes dans certaines choses. Il a besoin de personnes pour le diriger. L’environnement est très important. “

… à Favre: “C’est un grand entraîneur qui correspond à 100% avec BVB. Je ne comprends pas quand vous voyez la deuxième moitié de la saison. Nous avons perdu deux matchs, sinon nous avons toujours marqué. J’espère que je pourrai rester ici avec lui pendant plusieurs années peut marcher. “

Julian Brandt (BVB): “C’était semblable à Paderborn. Lorsque les adversaires sont bas et se défendent très bien, vous vous mordez les dents de temps en temps. Nous l’avons fait aujourd’hui. Ce qui est bien avec l’équipe, c’est qu’il y a tellement de qualité, un , on arrive toujours à percer deux fois. Bien sûr je souffre. J’aime bien qu’on nous offre plus d’espace. Le week-end est important pour nous, il fallait marquer. Il s’agit de la qualification de la Ligue des Champions le plus vite possible “Nous avons fait un pas de géant aujourd’hui. C’est avant tout. Ce n’était pas une délicatesse aujourd’hui.”

Bruno Labbadia (formateur Hertha): “Nous avons rencontré une équipe très forte. Nous avons dû souffrir un peu parce que nous devions courir beaucoup. Mais cela a rendu l’équipe excellente. Nous avons eu des pertes de balle très faciles. On a remarqué que nous n’avions pas la sécurité que nous avions en les matchs avant. Cela a aussi à voir avec l’adversaire. L’équipe a tout fait. Vous avez besoin d’un peu de chance à Dortmund. Nous devons reconnaître que Dortmund a une équipe de haut niveau et nous avons encore un long chemin à parcourir, seul dans le Zone à venir. “

Vladimir Darida (Hertha): “Malheureusement, le résultat n’est pas bon pour nous. Nous n’avons couru que les 30 premières minutes. Dortmund a déplacé le ballon de droite à gauche, ce qui n’était pas si bon de notre part. Nous avons bien fait à la fin de la première mi-temps. que nous n’étions pas si bons dans le dernier tiers de la seconde moitié. La dernière ou l’avant-dernière passe manquait. “

BVB – Hertha BSC: L’analyse

Le BVB a commencé avec Witsel au lieu du bourdon bloqué jaune au premier tour avec une performance offensive tout aussi pâle que dimanche dernier à Paderborn. L’équipe locale a accumulé 66% de possession jusqu’à la pause, mais l’équipe de Berlin a défendu tous les efforts du BVB avec excellence.

Hertha, inchangé par rapport à 2-0 contre Augsbourg, a agi très discipliné sans le ballon, est resté merveilleusement compact et a également montré un bon pressing. Cependant, les invités n’ont pas obtenu beaucoup de soulagement, le match s’est principalement déroulé dans leur moitié de terrain.

Dortmund, finalement, seulement avec une opportunité utile, que Hazard a placée à côté de la porte. L’équipe locale est restée au but pendant cinq tentatives au cours des 45 premières minutes – la dernière fois à Brême était en février, à domicile, cela ne s’est produit que contre Paderborn en novembre. Ce n’est pas une nouvelle pour Hertha, dans trois des quatre précédents matchs de Labbadia, ils sont restés sans encaisser de but.

Cependant, ce rempart n’a duré que douze minutes à mi-temps. Dortmund a réussi à séparer les rangs serrés de l’adversaire tout de suite et surtout avec les délocalisations. Le jeu de basculement à l’offensive a été plus rapide et plus précis.

Au début, Sancho a raté la meilleure chance du match à une courte distance, peu de temps après Brandt, qui a été défini comme faux neuf, a raté une grande contre-attaque – et a dirigé un peu plus tard le but principal du remplaçant Hummels Can. Juste une minute avant, Hertha avait sa meilleure scène offensive à ce jour après une contre-attaque par le remplaçant Esswein.

Ensuite, le jeu a été un peu plus ouvert, mais sans perdre les rôles précédents. Dortmund a bien défendu, Hertha est resté inoffensif. Peu avant la fin, Sancho a raté l’éventuel 2: 0 pour BVB, dont la victoire est acceptable en raison de l’augmentation des performances de l’offensive dans la deuxième section.

BVB – Hertha BSC: Les files d’attente

BVB: Bürki – Piszczek, Can, Akanji – Hakimi, Witsel (80. Balerdi), Delaney, Guerreiro (90. Schmelzer) – Sancho, Hazard (79. Morey) – Brandt (68. Reyna).

Hertha BSC: Jarstein – Pekarik, Boyata, Torunarigha, Mittelstädt – Grujic (88th Maier), Skjelbred (62nd Piatek), Lukebakio (46th Ngankam), Darida, Dilrosun (30th Esswein, 88th Samardzic) – Ibisevic.

BVB vs Hertha BSC: Les données du jeu