in

Black Lives Matter : l’industrie cinématographique sur les rangs des manifestants !

Black Lives Matter soutenu par les grande firms
Source : Capture sur Instagram

Ce qui est arrivé à George Floyd a réveillé les États-Unis et presque le monde entier. Hollywood également affiche son soutien au mouvement Black Lives Matter.

Les plus grosses maisons de l’industrie cinématographique rejoignent le mouvement pour rendre hommage à George Floyd. Pour Hollywood, c’est la première fois que son image est associée à ce type de mouvement. En tout cas, le Black Lives Matter en a touché plus d’un. Des messages de soutien sortent de partout : Amazon, Twitter, HBO, Netflix, Starz et Hulu.

Les plus grandes maisons de production soutiennent maintenant le Black Lives Matter

De nombreuses manifestations ont eu lieu le week-end dernier en souvenir de George Floyd, au nom du mouvement Black Lives Matter. Les poids lourds de l’industrie cinématographique ont entendu se joindre au mouvement.

Pour rappel, il y a quelques jours, un homme afro-américain succombe lors d’une arrestation, après maltraitance. Cet homme, devenu aujourd’hui une icône fut George Floyd. Âgé de 46 ans, George Floyd avait été interpellé à Minneapolis. Lors de son arrestation, un membre des forces de l’ordre l’a étouffé, jusqu’à que son souffle s’arrête et que son cœur succombe. Après cet incident, les États-Unis, si ce n’est le monde entier se réveille et s’insurge contre cet « assassinat », ce « meurtre » volontaire et public. De nouveau, le mouvement antiraciste apparait et les violences policières sont dénoncées. Les géants de l’industrie cinématographique sont tout aussi touchés.

D’après le message poignant de Netflix sur Twitter, « Être silencieux est être complice. La vie des Noirs compte. Nous avons une plateforme, et nous avons le devoir envers nos abonnés, nos employés, nos créateurs et nos talents noirs de faire entendre notre voix ». À partie de ces quelques mots, Netflix signifie son soutien et son intégration au mouvement Black Lives Matter.

Mais il n’y a pas eu que Netflix, d’autres maisons de production ont également témoigné leur sollicitude : HBO, Dreamworks, Disney et même l’Académie des Oscars. Amazon Studio s’est également exprimé sur son compte Twitter : « Ensemble, nous soutenons la communauté noire. Collègues, artistes, scénaristes, conteurs, producteurs et nos téléspectateurs sont des alliés dans la lutte contre le racisme et l’injustice ». Et rapidement, le hashtag fait le tour de tous les comptes des producteurs : SVO, Paramount et HBO.


Le témoignage ne va pas s’arrêter aux messages partagés sur les réseaux sociaux. Certaines maisons ont partagé avec leurs employés leur adhérence au mouvement à travers des mails, selon Variety. « Demain, pendant 8 minutes et 46 secondes, nos plateformes deviendront noires en hommage à George Floyd et autres victimes du racisme. Nous lancerons un appel à l’action, encourageant notre public à s’impliquer et à contribuer à trouver des solutions avec notre partenaire Color of Change. Dans les prochaines semaines, vous serez invités à discuter avec nous sur la manière dont nous pouvons utiliser notre marque et nos plateformes pour mettre en marche le changement », ce message fut adressé par CBS à ses employés.

Le soutien de Disney en a laissé plus d’un perplexe

Ce ne sont pas tous les messages de soutien qui ont été bien accueillis. Après publication du sien sur les réseaux sociaux, Disney se voit foudroyer. « Nous sommes pour l’inclusion. Nous soutenons nos employés, nos scénaristes, nos créateurs noirs et la communauté noire. Nous devons nous unir et faire entendre notre voix. ». Ce sont sur ces paroles que la firme a entendu faire part de son soutien à la communauté. Cependant, aussitôt le message sorti, certains internautes n’ont pas manqué de rappeler que la maison Disney n’a pas toujours été du côté des mouvements antiracistes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Disney (@disney) le

Par exemple, en 2015, John Boyega avait été supprimé des affiches chinoises de Star Wars. À l’époque, Disney avait bien signifié que le personnage devait laisser la place pour qu’on puisse intégrer les vaisseaux spatiaux sur l’affiche. Ce fut étrange, car dans l’histoire, l’acteur jouait un rôle assez important, même si selon la production, le but n’était pas de minimiser sa participation ou sa place dans le film.

Le site spécialisé Cartoon Brew n’a pas manqué de faire remarquer également qu’en 2016, Disney, à travers le président de Marvel Entertainment avait fait don de 15 millions de dollars à la campagne de Donald Trump. Et Walt Disney, de son côté, avait offert 5 millions de dollars.

Les internautes sont perplexes quant à la sincérité de Disney.