in

Alfa Romeo travaille sur un crossover électrique similaire à la Peugeot e-2008

Une alliance n’est pas uniquement constatée dans la vie humaine. En effet, il arrive aussi que deux filiales viennent à se rencontrer et à s’unir pour ensuite créer et avoir un projet commun. C’est tout à fait le cas si l’on se réfère à la fusion des groupes PSA et Fiat Chrysler.

Et bien sûr, comme toute union, celle des deux sociétés va certainement porter ses fruits. Autrement dit, elles prévoient déjà l’arrivée de leur nouveau né, qui verra le jour d’ici 2022 et sera baptisé en tant que « Crossover électrique ». Sinon, ce dernier aura le mérite de porter le nom de la filiale Alfa Romeo. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour la marque Peugeot, plus précisément pour son modèle e-2008, car il aura désormais un cousin.

Un crossover électrique similaire à la Peugeot e-2008

Beaucoup seront dans la déception s’ils espèrent retrouver les mêmes lignes que la Tonale chez cette future voiture électrique signée par Alfa Romeo. En effet, ils le seront bien, car aux dernières nouvelles, cette dernière bénéficiera évidemment des mêmes courbes ou encore de la même architecture que la Peugeot e-2008. Autrement, le véhicule pourrait également ressembler à son cousin éloigné, la DS 3 Crossback E-Tense. Quoi qu’il en soit, il est cependant évident que cette nouvelle gamme englobera toutes les caractéristiques techniques avec lesquelles le public a connu le constructeur automobile français PSA.

 

Voir cette publication sur

 

Hope, like horsepower, is mightier in abundance. #RaceOn⁣ ⁣ ⁣ #Stelvio #Quadrifoglio #StelvioQuadrifoglio #QV #AlfaRomeo #Alfa

Une publication partagée par Alfa Romeo USA (@alfaromeousa) le

Pour ainsi dire, on retrouvera probablement sous son capot un moteur électrique de 136 ch certainement associé à une batterie de 50 kWh. Mais la marque connu pour son sportif se contentera-t-elle uniquement de ce niveau de performances ? Ce qui est sûr jusqu’ici, c’est que le constructeur ne manquera pas de travailler sur cet aspect et d’y apporter une touche rendant cette nouvelle crossover électrique spécifique. Par ailleurs, des bruits courent que la marque aurait l’intention de se pencher sur un son artificiel des voitures électriques. En outre elle n’oubliera évidemment pas d’y intégrer les évolutions qui pourraient voir le jour d’ici 2022. Quoi que ce soit, il faut dire que beaucoup, surtout les fans du constructeur ont hâte de voir le résultat.

Un projet de fusion entre PSA et FCA

Aujourd’hui, il est rare de voir un constructeur automobile qui soit réellement indépendant. En effet, la majorité fait appartenance à un groupe, comme c’est le cas d’Alfa Romeo qui, est une filiale intégrante à la société Fiat Chrysler. Et pourtant, il faut également préciser que cette dernière a décidé de se fusionner à PSA, qui quant à elle est composée de Peugeot, de Citroën ou encore DS. Toutefois, c’est l’union de ces deux grandes entreprises qui permettra à cette Crossover électrique en question de voir le jour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alfa Romeo Italia Official (@alfaromeoitaliaofficial) le

Lorsque ce véhicule sera officiellement présenté, la marque italienne aura donc désormais à son actif trois SUV et une berline. Cela dit, elle aura la crossover électrique, la Tonale qui est une hybride rechargeable, la Stelvio ainsi que la Giulia. D’après Autocar, le nouveau-né d’Alfa Romeo viendra donc en 2022, un an après le lancement de la Tonale. Ce modèle, reprenant le nom d’un chemin de la montagne le Passo del Tonale, dans lequel le constructeur a beaucoup plus travaillé au niveau du design plutôt que dans la motorisation affichant une puissance de 130 à 180 ch. Entre autres, la 4C et la Giulietta prendront désormais le chemin de la retraite alors que la firme ne prévoit pas encore jusqu’ici le renouvellement de la compacte. S’ajoutant à cela la Mito qui ne fait plus partie du programme de la marque.