in

AFL News, Melbourne Demons revient sur une offre d’emploi “ mal formulée ”

Le Melbourne Football Club est revenu sur une offre d’emploi «mal formulée» à la recherche d’étudiants pour un poste non rémunéré de 11 mois.

Les démons ont fait face à des réactions négatives dans leur quête pour obtenir des volontaires pour rejoindre leur programme de cheminement technologique du football de décembre 2020 à octobre 2021 avec des heures de contact variant de 10 à 25 heures par semaine.

“Une opportunité passionnante est devenue disponible pour 3-4 personnes de faire du bénévolat au sein du département de football du club pour la saison 2021”, indique l’annonce.

“Relevant de l’équipe d’analyse du football, les personnes qui réussissent contribueront à un large éventail de domaines au sein de nos quatre équipes dans l’AFL, la VFL, l’AFLW et la VFLW.

()

“Ce programme conviendrait le mieux aux étudiants ou aux diplômés des sciences de l’exercice et du sport, des technologies de l’information, des statistiques et du multimédia, qui ont un fort intérêt et une compréhension du football AFL.”

La publicité a rapidement fait face à des réactions négatives, en particulier après les progrès réalisés ces dernières années pour protéger les étudiants et les stagiaires contre les postes d’entrée abusifs.

Le directeur général de Melbourne, Gary Pert, a rapidement expliqué la situation et a admis que la publicité avait été «mal formulée».

“La portée et l’intention du programme étaient de garder le calendrier flexible, pour nous permettre d’accueillir des étudiants à n’importe quel mois de la période proposée”, a déclaré Pert au Herald Sun.

«Pour être clair, ce programme de parcours ne dure pas au total 11 mois. Au lieu de cela, la durée du programme dépend des exigences de cours individuelles de l’étudiant et aucun étudiant ne dépassera le montant dont il a besoin pour terminer son unité universitaire.

“Le club admet que certains éléments de la publicité étaient mal formulés et manquaient de clarté, et nous veillerons à ce que cela ne se reproduise plus.”