in

AFL News, AFL “hypocrite” sur le racisme, déclare l’ancien joueur des Suns Joel Wilkinson

L’ancien footballeur des Gold Coast Suns Joel Wilkinson a détaillé son expérience du racisme au sein de l’AFL et dit que l’intérêt de la ligue pour le mouvement Black Lives Matter est hypocrite.

Wilkinson a déclaré que le soutien de l’AFL au mouvement ne devrait pas être accepté quand ils avaient échoué les joueurs noirs qui s’étaient prononcés contre le racisme, citant les expériences de Heritier Lumumba et Adam Goodes, ainsi que les siennes.

“L’intérêt de l’AFL pour le mouvement Black Lives Matter est hypocrite et offensant pour moi, et beaucoup dans la communauté noire, étant donné mon expérience personnelle dans ce que je considère comme une institution profondément raciste”, a écrit Wilkinson dans un article sur la plateforme de publication Medium.

“Les joueurs blancs de la ligue ont récemment ‘mis un genou’, bien que je sache que la plupart, sinon tous, ne comprennent pas ou ne valorisent pas le vrai sens derrière de telles actions.

“L’acte de s’agenouiller, initié pour la première fois par Colin Kaepernick, était de protester contre la brutalité policière, les meurtres et l’oppression des Noirs en Amérique. Il a été blackballé par la NFL.”

Dans le post, Wilkinson, qui est d’origine nigériane, a écrit à propos de la diffamation raciste des joueurs, des entraîneurs et de la foule tout au long de son séjour dans l’AFL.

En 2011, Wilkinson, alors âgé de 19 ans, a été victime de violences raciales de la part du rival des Western Bulldogs, Justin Sherman, lors de son premier match contre les Suns.

La saison suivante, Wilkinson a été dénigré racialement par un membre de Collingwood.

Wilkinson a affirmé que le recrutement de départements dans plusieurs équipes avait considéré sa position anti-raciste sans vergogne comme un “problème”, tandis que les agents des joueurs étaient “complices”.

Eddie réagit aux allégations de racisme à Lumumba

Il a également déclaré que les cadres et le personnel de différentes équipes avaient rejeté ses plaintes constantes concernant des incidents raciaux.

“J’ai constamment dénoncé le racisme dans l’AFL et dans la société en général, en commençant par mon premier match professionnel”, a déclaré Wilkinson.

“J’ai ensuite été licencié, réduit au silence de la conversation et effacé de la longue histoire de racisme dans le sport de l’AFL et de l’Australie.”

En mai 2018, Wilkinson a déposé une plainte de racisme systémique par l’AFL auprès de la Commission des droits de l’homme.

Dans son poste, il a déclaré qu’il s’était retiré de la procédure judiciaire vers la fin de 2019 car il était “poussé à un règlement avec un accord de non-divulgation”.

Wilkinson a disputé 26 matchs de l’AFL pour les Suns entre 2011 et 2013, date à laquelle il a été retiré de la liste.

Il a ensuite passé deux ans dans l’ancienne filiale de Carlton VFL, Northern Blues, avant de se rendre en Amérique pour poursuivre une carrière dans la NFL.

Wilkinson a signé avec les Cardinals de l’Arizona en 2016, mais a été éliminé après trois mois.

©AAP2020