in

Adelaide Crows entrave à l’entraînement, ses rivaux dégoûtés des sanctions clémentes de la ligue


Les clubs rivaux de l’AFL sont restés enflammés après les légères sanctions de la ligue contre les Adelaide Crows pour avoir enfreint les lois sur l’éloignement social et la formation de l’AFL dans la vallée de Barossa.

Après qu’une enquête de l’AFL ait révélé que 16 joueurs s’étaient entraînés la semaine dernière, bien qu’aucune équipe n’ait été autorisée à s’entraîner dans plus de deux groupes, l’assistant de Crows Ben Hart a pris la chute, suspendu pendant six semaines, tandis que les joueurs impliqués se sont échappés avec suspendu un. interdictions de match.

La chroniqueuse chevronnée de l’AFL, Caroline Wilson, a qualifié les sanctions d ‘ »embarrassantes », avant de déclarer que la décision avait laissé les clubs rivaux en colère après les messages mitigés du patron de l’AFL, Gillon McLachlan, concernant les restrictions d’entraînement.

« Les clubs sont dégoûtés. Chaque club de l’AFL à qui j’ai parlé aujourd’hui ne peut pas croire que l’AFL n’a pas été plus sévère avec les Crows », a déclaré Wilson. Footy Classified.

« Je ne dis pas qu’il y a eu une dissimulation par les Crows, mais il n’y a absolument aucun moyen qu’une sanction sérieuse n’ait pas à être infligée aux Crows.

« Gillon McLachlan a déclaré aux PDG et aux entraîneurs la semaine dernière que les Crows avaient enfreint deux ensembles de règles, les règles de quarantaine de l’Australie du Sud et les règles de l’AFL.

« Les entraîneurs ont été informés que les joueurs seraient confrontés à de graves transgressions s’ils enfreignent les règles de distanciation sociale de COVID-19, y compris des suspensions pouvant aller jusqu’à une saison. »

« Ne pas même être suspendu pendant une semaine ou deux semaines me dit que l’AFL dit que les footballeurs sont fondamentalement une bête de mouton qui n’a absolument aucune idée de ce que chaque citoyen australien comprend. »

Wilson a également suggéré que Hart avait été fait un bouc émissaire dans l’incident afin que les joueurs s’en sortent sans sanctions majeures.

« L’entraîneur, qui était là ou n’était pas là, Ben Hart, a été fait un bouc émissaire pour les joueurs », a-t-elle déclaré.

« Bien sûr, ils vont jeter leurs bras autour de lui parce qu’il en a pris un pour l’équipe ici.

« Je pense juste que les joueurs ont enfreint les règles et méritaient d’être suspendus. Ce que Ben Hart a fait, c’est de lever la main et de dire: » Blâme-moi, c’est ma faute « .

« Il va toujours être payé quand il sera de retour au travail à la fin du mois de mai. Il y a une suggestion qu’il gardait ses distances, mais quand un certain exercice a commencé et que les joueurs se sont tous réunis, il aurait dû l’arrêter et il ne l’a pas fait » t et il était à une certaine distance.

« Qu’en est-il du patron de la haute performance qui a donné les instructions en premier lieu?

« Qu’en est-il de Tom Doedee dans le groupe de direction? Pourquoi n’ont-ils pas été sanctionnés? A-t-on même parlé aux 16 joueurs? »

Le point de vue de Wilson a été repris par celui de la légende d’Essendon Matthew Lloyd, qui s’est dit « surpris » par les sanctions de la ligue infligées aux Crows.

Lloyd a fait valoir que certains des joueurs les plus âgés impliqués dans la violation, tels que Doedee, Kyle Hartigan et Lachlan Murphy, auraient dû assumer une plus grande part de responsabilité, par opposition à Hart endossant l’intégralité.

« (Hartigan) a maintenant 28 ans et a joué 100 matchs. Je connais des enfants de 17 ans qui ne font même pas partie d’un programme de l’AFL qui connaissent les règles au cours de cette période », a-t-il déclaré. Footy Classified.

« Doedee vient d’être voté dans le groupe de direction, il n’a joué que 20 matchs, mais il est dans le groupe de direction.

« Murphy, Doedee et Hartigan sont très chanceux que s’ils étaient là et qu’ils donnaient un coup de pied dans un groupe de huit, je pense qu’ils auraient dû être suspendus pendant au moins une semaine ou deux.

« C’est pour ça qu’ils sont là. Vous prenez le contrôle dès que vous voyez quelque chose (de mal).

« Je ne sais pas s’ils faisaient partie de ces huit joueurs qui donnent un coup de pied au pied, mais s’ils l’étaient, je suis presque aussi critique envers eux que je suis Ben Hart. »