in

Actualités NRL | Latrell Mitchell et Josh Addo-Carr éclatés lors d’un voyage de camping avant leur relance


Les stars du test Latrell Mitchell et Josh Addo-Carr ont fait leur apparition en camping dans un grand groupe, juste au moment où la LNR tente de se relancer avec des mesures de quarantaine strictes.

Addo-Carr de Melbourne Storm a publié une série de photos sur les réseaux sociaux, disant qu’elles avaient été prises sur la propriété de Mitchell près de Taree au cours du week-end.

Sur une photo, les joueurs sont représentés avec 10 autres hommes, tous proches l’un de l’autre dans un groupe. Dans des circonstances normales, la photo serait totalement banale; dans le climat des coronavirus, cela semble être une violation majeure des pratiques d’isolement.

Le groupe conduisait des motos et tirait pendant le voyage de camping, organisé par l’as de Sydney Sud Mitchell.

Il a peut-être été traité comme un dernier hourra, les joueurs de la LNR étant de retour à l’entraînement lundi prochain.

The Daily Telegraph a contacté le président de l’ARLC, Peter V’landys, à propos des photos. Il a dit qu’il demanderait de plus amples informations lundi.

Il existe actuellement une limite de deux personnes sur la plupart des rassemblements non essentiels, selon le Cabinet national australien. Une distance sociale de 1,5 m devrait également s’appliquer. L’aventure en camping de Mitchell et Addo-Carr semble avoir enfreint ces règles.

Dimanche soir, les clubs de la LNR ont reçu un document de 48 pages détaillant les mesures extrêmes à prendre pour isoler les joueurs lors du redémarrage de la ligue. L’entraînement reprendra le 4 mai et les matchs le 28 mai selon les plans actuels.

Selon les nouvelles directives de la LNR, les joueurs devront faire approuver leur domicile comme zone de sécurité. On s’attend à ce que les joueurs s’isolent à la maison ou dans les logements de l’équipe, sauf s’ils s’entraînent, jouent, visitent le médecin ou font les courses.

Les joueurs de la LNR peuvent même être espionnés pour assurer la conformité, la ligue étant sous un examen minutieux étant donné qu’il s’agit du premier sport majeur à tenter une relance au milieu des répressions gouvernementales en cours sur COVID-19.

Les clubs pourraient être condamnés à une amende ou même perdre des points de compétition si les règles d’isolement de la LNR ne sont pas respectées, avec un seul test positif susceptible de fermer à nouveau le jeu. Aucun joueur de la LNR n’a été testé positif pour le coronavirus avant l’arrêt actuel, qui a commencé après le deuxième tour.