in

Actualités NRL | Bulldogs vs Roosters reportés en raison de la peur du COVID-19 à l’école de l’enfant du joueur

Le match Bulldogs vs Roosters NRL de dimanche a été reporté à lundi soir en raison d’une alerte au coronavirus, mais le joueur de Canterbury Aiden Tolman a été éliminé de COVID-19.

Le journaliste de neuf ligues de rugby, Danny Weidler, a révélé que le match de la cinquième manche devait être déplacé après qu’un enfant d’un joueur des Bulldogs eut un incident COVID-19 à son école.

Tolman a été testé pour le coronavirus et son résultat est revenu négatif dimanche, ce qui signifie que le match ne sera plus affecté.

Les enfants de Tolman fréquentent l’école publique Laguna Street à Caringbah South. Un enseignant de Laguna Street PS a été testé positif au coronavirus et l’école fermera ses portes pendant près de quinze jours, a-t-on appris samedi.

Les Bulldogs ont informé le LNR du risque possible d’exposition samedi soir et une réunion d’urgence a eu lieu dimanche matin.

“Il y a un risque d’infection très faible au sein de l’équipe des Bulldogs”, a déclaré dimanche le président de l’ARLC, Peter V’landys.

“Pour s’assurer qu’il n’y a aucun risque, le joueur sera testé aujourd’hui et le match sera retardé jusqu’à demain pour s’assurer que les résultats du test sont de retour. Je tiens à féliciter les Bulldogs d’avoir informé rapidement la LNR.

“Je tiens à remercier nos partenaires de diffusion pour leur aide, dans un délai très court, pour changer le calendrier. Les changements permettront à nos fans de continuer à regarder un match à la télévision gratuite cet après-midi.”

Le match Bulldogs vs Roosters était prévu à 16 h 05 au Bankwest Stadium; le match gratuit Channel Nine pour dimanche après-midi.

Le match Dragons vs Sharks à Campbelltown, initialement prévu à 18h30, a été basculé sur le créneau horaire précédent pour correspondre à l’horaire de la télévision.

Bulldogs vs Roosters sera désormais joué à 19 heures lundi, diffusé sur Fox Sports.

Sydney Morning Herald L’écrivain sportif en chef Andrew Webster a applaudi la façon transparente dont la LNR a géré l’incident.

“Peter V’landys a décroché le téléphone après trois sonneries et m’a tout de suite raconté l’histoire, la boîte et les dés”, a déclaré Webster sur Dimanche des sports.

“Le cynique en moi et beaucoup de gens [said] que s’il y avait la moindre idée d’un effet corona positif, qu’ils le balayeraient sous le tapis et le garderaient à plat parce qu’ils ne voulaient faire peur à personne, ils ne voulaient pas qu’on leur pose des questions pour savoir s’ils devaient être aller ou pas.

“Je pense que le fait qu’ils aient été si ouverts à ce sujet est un très bon signe.”