in

Actualités du rugby | Le capitaine argentin Pablo Matera limogé pour commentaires “ xénophobes ” sur les réseaux sociaux

L’Argentine Rugby Union a limogé le capitaine Pablo Matera après une série de commentaires «xénophobes» sur les réseaux sociaux.

Un commentaire, fait sur en 2012, qualifiait l’Afrique du Sud de “pays plein de noirs” que Matera était heureux de quitter.

Des commentaires auraient également été formulés au sujet des travailleurs domestiques boliviens et paraguayens.

Matera a également été suspendu jusqu’à nouvel ordre, ainsi que les autres joueurs des Pumas Guido Pettit et Santiago Socino. Ils manqueront apparemment le test de samedi contre l’Australie.

A limogé le capitaine argentin Pablo Matera lors d’un test des trois nations contre l’Australie. (Getty)

Matera a posté des excuses sur son compte .

“J’ai eu une période plus difficile. J’ai très honte. Je m’excuse à tous ceux qui ont été offensés par les atrocités que j’ai écrites”, a-t-il écrit.

«À ce moment-là, je n’imaginais pas qui j’allais devenir. Aujourd’hui, je dois prendre en charge ce que j’ai dit il y a neuf ans.

“Je suis également désolé pour mon équipe et ma famille pour le moment où ils vivent mes actions et merci aux gens qui m’aiment pour leur soutien.”

L’organe directeur de l’Argentine a publié la déclaration suivante.

“L’Union argentine de rugby répudie fermement les propos discriminatoires et xénophobes publiés par les membres de l’équipe Los Pumas sur les réseaux sociaux et réunis en urgence, le conseil d’administration décide: Premièrement, révoquez la capitainerie de Pablo Matera et demandez à l’état-major de proposer un nouveau capitaine à la Conseil d’administration.

“Deuxièmement, suspendre Pablo Matera, Guido Petti et Santiago Socino de l’équipe nationale jusqu’à ce que leur situation disciplinaire soit définie.

“Troisièmement, engager une procédure disciplinaire pour les trois joueurs mentionnés, en charge de la commission disciplinaire de la Fédération argentine de rugby.

“Bien que les messages aient été exprimés entre 2011 et 2013 et ne représentent pas l’intégrité en tant que personnes que les trois ont montré pendant ce temps à Los Pumas, de la Fédération argentine de rugby nous condamnons toute expression de haine et la considérons inacceptable …”

L’Argentine a été battue 38-0 par les All Blacks samedi, après avoir connu une victoire 25-15 contre la Nouvelle-Zélande lors des Tri Nations.