in

2 à Mayence contre l’arbitre Ittrich et le VAR

Le directeur sportif Jochen Schneider a vivement critiqué la performance d’arbitre de Patrick Ittrich et de l’assistant vidéo Tobias Reichel à Cologne après le turbulent 2: 2 (1: 2) à Mayence 05. L’élément déclencheur a été une décision de pénalité controversée pour Mayence dans une phase de pression des Royal Blues.

“C’est assez un jour. C’est assez maintenant”, a fait rage Schneider dans la conversation Ciel après le 23e match consécutif de Bundesliga sans victoire des Royal Blues. “C’est une décision manifestement erronée. Je ne sais pas ce qui se passe à Cologne en ce moment.”

L’arbitre Patrick Ittrich avait accordé à l’équipe de Mayence une pénalité douteuse peu avant la pause après qu’Ozan Kabak, revenu d’une suspension de cinq matchs, avait fait tomber Jean-Philippe Mateta dans un duel en cours après un léger contact. Avait auparavant l’attaquant de la Rheinhessen la main face au défenseur central de Schalkecependant, le VAR n’est pas intervenu.

Peu de temps après le redémarrage, Schalke s’était vu refuser l’égalisation par Kabak en raison de l’utilisation du VAR, que Schneider a classé comme la bonne décision parce que Kabak avait sauté le ballon auparavant, mais cet après-midi, le sentiment des mineurs l’emportait à cause de Les mauvaises décisions ont été apportées à la victoire.

«Nous nous sentons mal traités, désavantagés», a conclu Schneider. Même l’entraîneur de S04 Manuel Baum, qui avait critiqué à plusieurs reprises l’arbitre Ittrich pendant le match (“C’est incroyable. C’est tellement unilatéral. Unilatéral!”) Et a été averti avec du jaune, s’est brisé le col après le match.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);
loadJS(“/pub/js/facebook-tracking.js?88”);